Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les interviews > Julie Bernard, directrice artistique Hop Hop Compagnie

Les interviews

Julie Bernard, directrice artistique Hop Hop Compagnie

Interview pour le livret de bord janvier-juin 2019


crédit photo : Hop Hop Compagnie

Quel est le point de départ de votre création Swimming Pool ?

J’avais envie de faire un grand spectacle, audacieux et drôle. Mon idée de départ était de faire intervenir des comédiens et comédiennes autour de châteaux d’eau, et de pouvoir profiter de cette structure pour faire naître une nouvelle discipline, le théâtre sur cordes. J’apprécie de rendre le public curieux de son environnement. Proposer au spectateur de changer son regard sur les châteaux d’eau, qui paraissent gris et imposants mais qui sont la clé de l’eau de nos robinets. Y installer un spectacle burlesque permet un décalage sympathique tout en valorisant ce patrimoine.

Que raconte Swimming Pool ?

C’est l’histoire d’une équipe de natation synchronisée qui va vivre une aventure spécifique, en dehors de sa piscine. Dans la ville où une restriction d’eau opère depuis plusieurs mois, les nageurs et nageuses de cette équipe ne peuvent plus s’entraîner. Leur plan , c’est donc de prendre d’assaut un château d’eau ! 

Le théâtre prend donc de la hauteur et rencontre en route la danse verticale, promettant des sensations fortes ! Comment réussissez-vous à lier tout cela ? Vous avez suivi une formation de cordistes ?

Tout d’abord, j’ai travaillé avec plusieurs compagnies sur des spectacles de grandes hauteurs. Je me suis ensuite formée aux travaux acrobatiques, ce qui m’a donné envie d’appliquer mes méthodes de mise en scène à un spectacle sur cordes. Pendant les périodes de résidences, mon équipe de comédiens et de comédiennes a appris à utiliser le matériel d’escalade et mon équipe de cordistes s’est formée au jeu d’acteur. Tout cela fait un beau mélange dynamique pour un spectacle pleins de fantaisies techniques. Mon équipe vient du théâtre, de la danse, des cascades burlesques : des disciplines que nous mélangeons allégrement pour servir l’imaginaire de nos personnages. Nous vous présenterons même de la danse verticale sous forme de « natation aérosynchronisée ».

Votre création sort à l’été 2019, c’est donc la dernière résidence que vous effectuez au Fourneau. Que venez-vous travailler spécifiquement ici ?

Nous découvrirons début juin le château d’eau de Plabennec et nous y implanterons nos systèmes de cordes, ce qui nous aidera à optimiser l’installation artistique et technique de l’aventure. Lors de cette résidence, nous aurons besoin de roder le spectacle. Toute notre équipe donnera le maximum pour être prête à accueillir le public pour notre première représentation. Vous découvrirez nos nageurs et nos nageuses en pleine forme, prêts à remplir un maximum de bidons ! Au plaisir de vous y voir !

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |