Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les interviews > Petit Monsieur au Verger 2013

Les interviews

Petit Monsieur au Verger 2013

Le Fourneau : Voulez-vous présenter ?

Amandine Barrillon : On est la compagnie du Petit Monsieur. On existe depuis 1998. Je suis metteur en scène
Ivan Chary : Je suis la partie visible de la compagnie, c’est moi qui fait les spectacles que Mme écrit et met en scène.

Le Fourneau : La compagnie du Petit Monsieur traque l’incongru dans le quotidien et vous en faites une mise en scène ?

Ivan : L’idée, c’était de partir d’une situation très simple, très basique, de la pousser jusqu’à un côté absurde. Voir jusqu’où on peut aller avec un seul objet apparemment simple à la base.

Le Fourneau : Il existe un tas d’objets conçus pour nous simplifier la vie...

Ivan : Cette tente doit en effet simplifier la vie et nous, on fait quelque chose au final où c’est pire sans pour autant que ça soit un message ou quoique ce soit !

Le Fourneau : L’objet du spectacle, la tente, se prête parfaitement à la situation du festivalier campeur. Avez-vous écrit ce spectacle en prévision de ce type de festival ?

Ivan : Ce spectacle est écrit depuis 5 ans et c’est la première fois qu’on le joue devant autant de campeurs réunis dans un camping éphémère. Il y a ici le plus gros camping de France et peut-être même d’Europe avec 50 000 campeurs. C’est sympa de voir tous ces gens qui savent de quoi on parle !

Le Fourneau : Avez-vous écrit sur d’autres objets ?

Amandine  : Notre premier spectacle a été écrit sur une cabine téléphonique avec toutes les acrobaties de ce personnage pour téléphoner. Les gens connaissent de moins en moins la cabine mais c’est un spectacle qui tourne toujours.

Le Fourneau : Avez-vous un projet artistique en cours ?

Ivan : Pour le moment, on a des idées mais rien d’abouti donc pour l’instant, on ne vous dit rien !

Amandine : On est une petite compagnie et on tourne beaucoup. Par conséquent, c’est difficile de dégager du temps pour la création. La tournée commence au mois d’avril, mai pour se finir au mois de septembre, mi-octobre, avec des dates en Belgique, en Espagne, et peut-être en Chine ! Là, nous partons en Suisse pour le Paléo Festival à Nyon, le pendant suisse du festival des Vieilles Charrues...

Le Fourneau : Avez-vous constaté des différences dans vos rapports avec le public entre un festival comme au Verger et un spectacle de rue ?

Yvan :
Ici, on voit qu’on a à faire à un public habitué, averti et attentif qui détient les codes du théâtre. C’est très confortable. Je pense que cela provient de la richesse de la programmation de théâtre de rue pour laquelle le Fourneau n’y est pas pour rien ...

Le Fourneau : Qu’avez-vous pensé du Verger ?

Amandine :
J’ai beaucoup aimé la scénographie. J’ai adoré les grandes chaises et on en a profité pour asseoir Petit Monsieur sur l’une d’entre elles et faire une photo...

Yvan : On a été super bien accueilli. C’est agréable !Techniquement, c’est très bien. Le lieu est très bien, il y a des gradins, des moquettes, des techniciens... Toute l’équipe est super attentive et c’est super agréable.

Alors, à très bientôt Petit Monsieur !

Interview réalisée par Chantal Houthemann dans les loges du Verger 2013.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |