Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Le Relecq-Kerhuon > 12h32 et quelques poussières

Le Relecq-Kerhuon

12h32 et quelques poussières

Les artistes entrent en scène

Reportage officiel

Voici donc les frontières de la Frangleterre rouvertes et le public est à nouveau présent, en nombre et en forme ! Les grandes tablées en mon milieu et l’ombrage des arbres à mon entrée sont pris d’assaut ; les sacs et paniers dévoilent les victuailles qui seront vite avalées. Mais d’autres invités ont pris une autre option : le repas attendra un peu car, déjà, 3 compagnies ont investi le bois, à Winchester, Amiens et Loos-en-Gohelle. Sans doute un bon choix pour apprécier pleinement les 3 spectacles proposés car, lorsqu’ils seront rejoués cet après-midi, il risque d’y avoir foule !

Face à l’immensité de la rade, la Cie Avanti Display est installée à Loos-en Gohelle pour y présenter son Spurting Man. Ici, le langage des 2 comédiens est universel car ils n’ont pas besoin d’échanger un mot pour transporter le public dans leur univers.


Un personnage un peu baroque et un rien hautain va devoir composer avec son assistant peu coopérant dans une cascade d’effets et de rebondissements qui éclaboussent les spectateurs de leur fragile relation, saluée au final par un tonnerre d’applaudissements.


Un peu plus haut, à l’orée du bois d’Amiens, George Orange attend son public pour lui faire découvrir Man on the Moon.

Son rire extravagant traverse l’assistance et se répand comme une déferlante. La prouesse technique entre l’artiste et son portique à bascule surprend. Chacun retient son souffle tandis que de jeunes enfants tendent sa corde de funambule. Va-t-il parvenir à y monter ? A-t-il d’autres cordes à son arc ? En tout cas, on en redemande…



Plus loin, sous les arbres de Winchester, c’est la Cie Hydragon qui a planté son décor.

Une corde, encore, mais lâchée à la verticale cette fois, un accordéon et 2 êtres d’une grande sensibilité suffisent à transporter le spectateur dans un moment poétique d’une rare beauté. Envol collectif vers le pays de nos rêves, la-haut, avec les oiseaux…


Près des maisons de péage, les moindres espaces sont occupés car, pour d’autres habitants de la Frangleterre, l’heure était à la restauration. Ils savent que ces 3 spectacles seront à nouveau joués durant l’après-midi.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |