Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > De chair et d’os [Artistes associé·es 2021-2023] > De chair et d’os donne à écouter Brest et ses habitant·es

De chair et d’os [Artistes associé·es 2021-2023] 2022

De chair et d’os donne à écouter Brest et ses habitant·es

Séances d’écoute du carnet de bord sonore #3 dans Les Ateliers des Capucins

Reportage officiel

Le mardi 22 novembre 2022, De chair et d’os a proposé deux séances d’écoute de leur troisième carnet de bord sonore sur la Place des Machines au sein des Ateliers des Capucins. Écouté au casque ou collectivement, ce podcast a permis aux auditeurs·rices de découvrir ou redécouvrir le travail de collecte mené par Jonathan Macias et Caroline Melon, artistes associé·es au Quartz et au Fourneau, auprès des habitant·es de Brest.

Un rendez-vous à point nommé

Après une session réservée aux équipes du Fourneau et du Quartz, la première séance d’écoute publique fixée à 17h30 a réuni une vingtaine de personnes sur la Place des Machines aux Ateliers des Capucins. Les participant·es sont invité·es à s’assoir sur des cubes qui font partie du Grand Jeu, un dispositif ludique constitué de modules en bois pouvant servir d’assises et de jeu de construction réalisé par Les ManufActeurs et les habitant·es en 2018 dans le cadre de La Fabrique Citoyenne et Poétique des Capucins. Le point de rendez-vous n’est pas choisi au hasard. Tous et toutes font face à l’une des arches des Capucins sur laquelle une bâche rappelle qu’ici même se tiendra le futur Fourneau.

Introduits par Sylvain Quivoron, responsable de la communication et des relations publiques du Fourneau et Diane Courvoisier, secrétaire générale du Quartz, les artistes prennent la parole pour expliquer leur processus de création.

Équipée d’un micro-cravate, Caroline Melon s’assure de la bonne réception du signal jusqu’aux casques sans fil des auditeurs·rices. Une fois ce point technique réalisé, tout le monde est invité à se lever pour commencer la déambulation.

Vers le belvédère Cesaria Evora

Alors que nous entendons les paroles du délégué général en charge de la mission stratégie et prospective de Brest Métropole, les artistes nous invitent à sortir du bâtiment pour rejoindre le belvédère Cesària Evora. Il nous délivre quelques-unes des mutations de Brest, telles que la mise en place du Tram en 2012 et l’ouverture des Ateliers des Capucins en 2016 : "Le couple téléphérique - Ateliers des Capucins est pour moi le point de bascule. [...] Il donne des clés de lecture et de compréhension sur la ville que nous n’avions pas jusque-là."

Depuis ce point de vue sur la rive gauche, la Penfeld et le téléphérique, nous écoutons le projet du futur Fourneau racontée par Caroline Raffin, directrice : "Je suis ravie qu’il y ait une nouvelle page à écrire. [...] Un des gros avantages de ce Fourneau, à la différence d’aujourd’hui, est qu’on est en cœur de ville avec des habitants tout près et tout autour".

En trame de fond, nous pouvons apercevoir le chantier annonciateur de la construction des nouveaux équipements destinés au nouveau Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public.

En passant par le chantier du futur Fourneau

L’écoute du podcast continue et les auditeurs·rices plongent dans l’histoire d’Armel Talarmain qui a choisi de quitter la ville pour mieux y revenir : "J’ai vécu 18 ans et 15 jours à Brest. [...] J’en suis parti en claquant la porte. [...] L’horizon peut être une promesse, mais il peut être aussi une fin. J’avais besoin de commencer quelque chose".

On y entend également le témoignage de Jacques Quillien, ancien employé de l’Arsenal, qui nous raconte les conditions journalières de travail, les conséquences du contact avec l’amiante et les luttes menées pour améliorer la vie ouvrière.

L’émotion de ces récits est amplifiée par notre déambulation sur le chantier du futur Fourneau qui expose les traces du passé.

Pour finir par un temps d’échange

Une fois l’écoute terminée, les auditeurs·rices sont invité·es à retirer leur casque et à discuter autour d’un verre. Les échanges sont fluides, chacun·e partage son expérience de l’écoute, ses ressentis sur cette séance intimiste. Petit à petit, certain·es se livrent sur leur rapport à la Ville et leur histoire personnelle avec Brest.

Depuis novembre 2021, Caroline Melon et Jonathan Macias ont rencontré des brestois·ses et récolté des témoignages qui leur a permis de réaliser 4 carnets de bord sonores. La suite ? Les artistes passent la fin de la semaine à Brest pour entamer une nouvelle phase dans leur processus créatif : inviter des habitant·es à participer à leur nouvelle création, et commande commune au Quartz et au Fourneau, prévue pour l’automne 2023.

EN SAVOIR PLUS
- Découvrez De chair et d’os, artistes associé·es au Fourneau
- Écoutez ou réécoutez les Carnets de bord sonores
- Consultez le site Internet de De chair et d’os

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |