Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Mardi 25 août 2015 > Mardi 25, après-midi : Indis...crétion et Indice UV

Mardi 25 août 2015

Mardi 25, après-midi : Indis...crétion et Indice UV

Reportage officiel

En approche des rivages accueillants du Pays de Quimperlé, j’ai été accompagné, cet après-midi, par un vol de mouettes, un rien rieuses, qui m’ont apporté quelques nouvelles des préparatifs des RIAS 2015 dont elles viennent de survoler les différents sites.

Au coeur des bourgs et villes qui vont accueillir les spectacles, un frémissement se fait sentir. Par ci, des panneaux fleurissent pour limiter le stationnement, par là, des fléchages prennent position sur le moindre support vertical ; ci et là, les premiers techniciens sont déjà à pied d’oeuvre. Mais c’est surtout dans l’antre du festival, au Koat Ker, que le dynamisme collectif est bien visible. D’autant plus que, en milieu d’après-midi, le soleil a fait son apparition. Comme dit l’ornithorynque, mon ami mi-phoque mi-canard : « Celui qui ne cherche pas son ombre ne saura jamais qu’il y a du soleil »


Tels des éperlans en plein banc, des dizaines d’humains y forment une foule hétéroclite. De loin, on peut imaginer que chacun mène sa propre barque, mais, en y regardant de plus près, tous poursuivent le même objectif : le Festival de théâtre de rue au sein de la COCOPAQ. Nous sommes à J-1 mais tout a été anticipé depuis de longs mois. Un matériel impressionnant est entreposé dans la salle des « technos », prêt à partir aux 4 coins du territoire, selon un programme bien établi.


Parmi les indiscrétions rapportées par les sternes, il se dit que du beau monde est attendu au festival, dont vous certainement ! Le rack de gradins pour les membres du G7 attend son tour. Dans quelques brassées d’heures, il embarquera dans un camion, direction, sans doute, un petit coin de verdure comme la COCOPAQ en compte tant.

Les RIAS, c’est à la fois magique et grandiose. «  C’est normal  » enchérit un poisson bleu nageant à mes côté : « Si les RIAS n’étaient pas un festival de théâtre de rue aussi important, on les aurait appelé Les Riettes, foi de maquereau ! ».
Avant de prendre connaissance de leurs missions pour la semaine, les bénévoles de l’organisation prennent un dernier moment de repos en échangeant leurs impressions sur la programmation, avant d’immortaliser l’instant par une photo de famille, la grande famille des RIAS..


Dans quelques heures, tout devra être en place pour m’accueillir. Je vais passer une dernière nuit dans l’océan et viendrai à votre rencontre, à 7h12 ce 26 août, sur la plage de Trénez à Moëlan-sur-Mer.

" Demain, à l’heure où la blancheur de l’écume se pare des premières dorures du soleil, j’arriverai. Vois-tu, je sais que tu m’attends ".
La Chimère

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |