Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les résidences > Non, peut-être ! > "Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde" se fabrique au (...)

Non, peut-être !

"Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde" se fabrique au Fourneau

Reportage officiel

Basée à Plogonnec (29), la compagnie Non, peut-être ! est arrivée au Fourneau le vendredi 10 novembre 2023 pour une résidence de création. L’équipe artistique a occupé le lieu de fabrique jusqu’au 17 novembre pour poursuivre la conception de "Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde", un spectacle qui rend hommage à l’univers forain, ses rites et ses croyances, ses arnaques et sa sensibilité, ses histoires de ruelles et ses grands soirs.

De gauche à droite : Vincent Cros (auteur et dramaturge), Isabelle L’Helgoualc’h (direction d’acteur, interprète et dramaturge), Sylvain Praud (interprète et dramaturge) et Emmanuel Bourgeau (metteur en scène, scénographe, constructeur, interprète et dramaturge)

Le montage des éléments de décors

La résidence de la compagnie Non, peut-être ! a commencé par un montage de la scénographie dans la grande halle du Fourneau.

Petit à petit, les différents éléments ont été assemblés, réunis... et la magie a opéré pour donner à voir le décor de Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde !

À présent, approchons-nous de plus près pour observer les différentes attractions...

À gauche, nous pouvons voir "Hana Tokar", marchande de bonne aventure, s’entoure de tous les porte-bonheurs du monde, petits et pas chers ! "La Canne à la pêche" qui insufflera l’énergie suffisante pour affronter "le Bras de Fer" (à droite). Ces attractions et bien plus encore ont toutes été conçues par l’équipe artistique. "Pour sculpter, j’utilise du tilleul qui est un bois qui présente deux avantages : il est tendre et il se fend peu !" précise Emmanuel Bourgeau.

De leurs côtés, Isabelle L’Helgoualc’h et Vincent Cros continuent à travailler la construction des personnages et la recherche de matière dramaturgique.

Pour cela, ils sont entourés de différents ouvrages qui ont tous pour point commun (vous vous en doutez bien) : la fête foraine !

Le travail au plateau

Une fois le décor monté, les corps éveillés et les esprits aux aguets, il est temps de passer à l’étape du travail au plateau.

Pendant plusieurs jours, les artistes vont expérimenter en quête de la matière dramaturgique qui permettra d’animer les sculptures oniriques et autres inventions ludiques qui composent la scénographie de cette création.

Dans la grande halle du Fourneau, l’appréhension commence à se faire ressentir car les 6ème du Collège des îles du Ponant arrivent le mercredi 15 novembre au matin pour rencontrer l’équipe artistique dans le cadre d’un projet EAC...

Les premiers pas d’un projet EAC avec le Collège des Îles du Ponant

Pour la première fois, Le Fourneau s’associe au Collège des Îles du Ponant pour écrire ensemble un projet d’Éducation Artistique et Culturelle. Réparti sur les îles de Batz, Ouessant, Molène et Sein en Finistère, et de Groix et Houat dans le Morbihan, ce collège invite le CNAREP à écrire des aventures originales et atypiques sur des territoires insulaires. Au cours des trois prochaines années scolaires, les classes de 6ème découvriront différentes compagnies et suivront les processus de création de spectacles en espace public. Pour l’année scolaire 2023-2024 qui marquera le début de ce partenariat, la vingtaine d’élèves de 6ème embarque avec la compagnie Non, peut-être ! et sa Probablement Plus Petite Fête Foraine du Monde. Ce projet EAC reçoit le soutien de la DRAC Bretagne et du Conseil Départemental du Finistère.

Il est 9h quand la vingtaine d’élèves arrivent au Fourneau. Les artistes et les salarié·es permanent·es sont là pour les accueillir. Une fois les présentations faites, tout le monde s’est dirigé vers la grande halle pour assister à un filage de Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde. Pour information, un filage est la répétition en continu d’un spectacle.

À l’entrée Emmanuel, alias Mr. Wippy, distribue les tickets d’entrée. Une fois au sein du dispositif, les attractions sont présentées les unes après les autres par Miguel et Jeanne, deux personnages incarnés par Sylvain et Isabelle.

Après 45 minutes de spectacle, toutes et tous ont été invité·es à prendre part à la fête foraine ! Les élèves, les enseignant·es et l’équipe du Fourneau se sont prêté·es au jeu et ont testé les différentes attractions.

Un moment à croquer

Au cours de ce filage, la compagnie Non, peut-être ! a eu l’immense privilège d’être croqué par Erwan Le Bot, professeur d’arts plastiques du Collège des Îles du Ponant.

La compagnie Non, peut-être ! sera de retour à Brest du 15 au 21 avril 2024 pour poursuivre la création de Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde. Cette fois-ci, l’équipe artistique sera accueillie sur la Place des Machines dans les Ateliers des Capucins.

EN SAVOIR PLUS
- Découvrez la page dédiée au projet EAC en lien avec Probablement la Plus Petite Fête Foraine du Monde de la compagnie Non, peut-être !
- Lisez le reportage sur la première séquence du projet EAC avec les 6ème du Collège des Îles du Ponant
- Découvrez le reportage écrit par les élèves de 6ème du Collège des Îles du Ponant

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |