Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Le fourneau.com en balade > En ce samedi 18 octobre, les claviers du "Monde entier" saluent Michel (...)

Le fourneau.com en balade

En ce samedi 18 octobre, les claviers du "Monde entier" saluent Michel Crespin.

Reportage officiel


Marseille, depuis La Cité des Arts de la rue ...
En ce samedi 18 octobre 2014, les cœurs, les pensées et les claviers du "Monde entier" se sont unis pour saluer Michel Crespin.
Vous pouviez contribuer à distance à ce salut marseillais en répondant ci dessous à cet article et en ajoutant un commentaire . Vos commentaires sont assurés ainsi et ici d’une permanence dans les mémoires.
Photo ci contre prise le 15 octobre 2004 dans la cuisine du Fourneau du Portde Brest à l’occasion de "l’anniversaire de celles et ceux qui sont nés en octobre"

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Claude Morizur 18 octobre 2014 à 11:25

    Dans ses nombreux côtés visionnaires, comment ne pas saluer l’implication de la première heure de Michel Crespin sur "le réseau des réseaux". En ce samedi 18 à 18H18, clin d’œil également à Yffic Cloarec et à toutes celles et tous ceux qui nous ont appris et nous aident encore à nous exprimer librement sur le web  !

  • Yffic Dornic 18 octobre 2014 à 12:27

    Toujours innovant, toujours en créativité positive vers toutes les cultures qu’il avait choisi de porter notre Michel Crespin... oui notre car il fait partie du patrimoine des Arts de la Rue. Son regard pénétrant ne laissait jamais indifférent... Je l’ai compris en nos rencontres si furtives ou si imprévues qu’elles furent. Michel et Yffic (le webmaster) sont en nos mémoires... nous leur devons bien

    Yffic Dornic Honoré gardien maire au port de commerce à Brest

  • Stéphane MARIN 18 octobre 2014 à 13:08

    Hommage à cette Grande Oreille qui a toujours su resté à l’écoute.

  • Vincent Martin - L’Acte Théâtral 18 octobre 2014 à 13:19

    Salut MICHEL... juste un clin d’oeil d’amitié pour tout ce bout de RUE parcouru ensemble depuis nos tous premiers soubresauts, à patauger dans la construction de cette folle aventure... à tout les coins de rue, toujours là, à cotés, présent, fidèle, amicale, souriant, espiègle... tout à la fois, ami, complice, compagnon de voyage, chef de gare, ange gardien, berger, guide, copain d’abord, copains d’avant et de juste après... chaque jour trouve une petite place pour partager avec toi tout ce chemin qui nous reste à parcourir... encore et toujours
    un de ces gars du coin d’la rue d’en bas et d’en haut
    Amitié
    Vincent
    Pas possible cette fois encore d’être des vôtres... mais le coeur y est tout plein

  • L’Abattoir / CNAR 18 octobre 2014 à 13:56

    L’équipe de L’Abattoir / Centre National des Arts de la Rue de Chalon-sur-Saône ne pourra être présente lors de cette rencontre car retenue à Chalon par l’organisation de son Quartier de Lune d’Automne 2014 du 16 au 18 octobre, mais elle vous accompagnera toutes et tous par la pensée.

    Lors de notre lancement de saison, le jeudi 9 octobre dernier, il était incontournable pour nous de rendre un hommage appuyé à Michel Crespin, pour que l’ensemble du public présent puisse avoir pleinement conscience de ce que nous lui devons tous. Nous avons choisi alors, de diffuser ces deux vidéos, l’une consacrée à la Falaise des Fous (INA, 1980) et l’autre à la création de Lieux Publics (INA 1985).

    Tout est dit, tout est là. Il a tout inventé, nous nous en sommes tous inspirés…

  • Jacques Rémus 18 octobre 2014 à 14:27

    Michel…. depuis tant d’années.
    Comment fait-on pour avoir un coeur aussi large ?
    Derrière cette voix et cette moustache que l’on oubliera pas ?
    Peut-être était-il trop plein de nous contenir tous ?
    Je ne peux venir, mais suis avec vous… de tout coeur.

    Jacques Rémus

  • Quemeneur 18 octobre 2014 à 14:48

    Je me souviens des 20 ans d aurillac, 5 heures du matin, une grande bataille de tarte à la crème, Jacques livchine et Michel Crespin refaisant le monde en général, du théâtre de rue en particulier couverts de crème ...Je me suis dit mais quelle générosité d être la, d être partout, tout le temps, pour tous, je veux vieillir comme eux, dopee à l humain, a l humour, a la curiosité, a l esprit d invention et de réinvention permanente. La meilleure preuve de bonne santé de notre petit monde est la, dans l incroyable vitalité de nos anciens !
    Les conseils de Michel étaient des pépites, il m en a livre un la veille de son dernier sommeil, je ne suis pas prête de l oublier. Le "point zéro" à St. Pierre des corps, point de départ d une réconciliation urbaine universelle, lui est désormais dédié.

    Fabienne Quemeneur (Fede Breizh)
    J associe Fred Tousch et Laurent Petit a ces pensées pour qui Michel était si précieux...

  • Michele Bosseur 18 octobre 2014 à 14:57

    Chaque année , tu m’écrivais un petit sms pour mon anniversaire quasi aux dates du tien .......En ce 18 octobre , je te rends hommage pour tout ce que tu as su construire patiemment , passionnement et surtout nous transmettre ..... ce monde en 360° . Un grand bravo !

  • franx Mouget-Le muscle 18 octobre 2014 à 17:50

    Salut à toi l’humaniste ! Salut à toi le libertaire ! Salut à toi l’altruiste ! Salut à toi l’utopiste ! Salut à toi le cogne-trottoirs ! Salut à toi l’oiseau rare ! Salut à toi l’entremetteur ! Salut à toi le provocateur ! Salut à toi l’initateur ! Salut à toi le défenseur ! Salut à toi le connaisseur et puis aussi à l’inventeut ! Salut à toi michel ! Ici, là-bas, et ailleurs, il n’est pas question d’un inventaire ! Garder l’envie de toujours t’avoir au présent dans ma memoire, auprès de mon corps, encré dans le coeur comme un ami que tu es et qui agite le monde pour créer l’échange, la rencontre, le lien qui fait que je ne me sens jamais seul. Parce qu’on est rien tout seul, je te propose aujourd’hui un pacte celui de contribuer avec celles et ceux que tu as réunis tout au long du parcours, à la formation d’un puissant mouvement creatif citoyen, d’une insurrection des consciences qui puisse engendrer une politique à la hauteur de ses exigences. Faisons qu’elle puisse s’ européiser, se répandre sur la planète entière, fécondant ainsi une politique de l’humanité, une politique du vouloir vivre et revivre qui nous arrache à une apathie et à une résignation mortelles. Avec toi, ensemble, toutes et tous, continuons d’ouvrir le chemin de l’espérance par la diversite de nos imaginaires et la puissance solidaire. Franx

  • henri gallot-lavallée 18 octobre 2014 à 17:58

    pleins de pensées pour michel des biz à tous le monde

  • Sédan Lafouille 18 octobre 2014 à 19:47

    Par sa bonne humeur, son professionnalisme, son engagement, il me faisait penser à un chef-moniteur que j’avais connu en colonie de vacances. J’ai même cru que c’était lui. Mais comme il m’impressionnait un peu quand même, je n’ai jamais osé lui demander.
    Je ne saurais jamais.

  • Jean Luc Prevost 21 octobre 2014 à 13:20

    Michel, tu nous manques.... Tu étais fan de mes chroniques de voyages. La prochaine chronique te sera dédiée... Bisou à Paulo Anarkao, Poussin, Pierrot Bidon et tous les autres qui t’attendaient au Paradrue, pour sûr que la nef des Fous a retrouvé son amiral !

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |