Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > DañsFabrik > Jeanne Simone offre un ballet urbain et sensible au public brestois

DañsFabrik

Jeanne Simone offre un ballet urbain et sensible au public brestois

samedi 17 mars 2018 dans le cadre de DañsFabrik

Reportage officiel

A l’occasion de la septième édition du festival DañsFabrik, la compagnie Jeanne Simone est venue jouer son spectacle Nous Sommes dans les rues de Brest. Samedi 17 mars 2018 à 11h11 puis 15h15, les huit danseurs de la compagnie ont exploré le haut de la rue de Siam.

Faire vivre aux brestois des expériences chorégraphiques aux quatre coins de la ville. Avec DañsFabrik, festival de danse contemporaine de Brest, Le Quartz relève chaque année ce défi en partenariat avec de multiples acteurs culturels de la cité du Ponant, dont Le Fourneau. Cette année, c’est en plein centre-ville, square Mathon, que le rendez-vous était donné : une invitation à observer la ville avec une pièce chorégraphique pour l’espace public.

A 11h11, sous un soleil d’hiver plutôt agréable, le public s’est installé sur les gradins et les marches du Square Mathon, en contre bas du monument aux morts. En dehors de ces gradins, la marche de la ville n’avait pas changé : tram, voitures, passants... Puis les artistes, présents dans ce flux, sont apparus un à un aux yeux des spectateurs et aux yeux de certains passants intrigués par ces personnages, parlant, courant, virevoltant, criant, escaladant et détournant le mobilier urbain. Ils se fondent dans la masse, on les perd de vue, puis les retrouve à la fenêtre d’un immeuble, en haut d’un lampadaire, dans une vitrine, derrière un tram, à une terrasse de café.

Nous sommes est un mouvement perpétuel, celui de la ville. Les comédiens ne cessent de déambuler dans la rue. Ils en prennent possession, et se fondent dans ce décor urbain. Leur jeu interpelle les passants, les font sortir de leurs pensées un instant, le temps de regarder autour d’eux. Nous sommes ralentit le flux et propose de marquer une pause dans le quotidien.

Les spectateurs ont plongé dans l’intimité de huit personnages, leurs émotions et leur fragilité humaine. A travers leur prise de parole, tantôt essoufflée et peu assurée, tantôt affirmée, face au public ou au loin, devant l’entrée de la Poste ou à une terrasse de café, ils se racontent. "Je suis un tramway qui descend. Je suis le vent, les éléments, je suis le soleil." "Je suis l’urgence, je suis l’État d’urgence." Les mots sont simples et précis, chacun se raconte à sa manière, plus ou moins abstraite. "L’agence matrimoniale, là, au coin de la rue, avant c’était une auto-école où j’ai appris à conduire."

La musique fait également partie du spectacle, trompette, clarinette et pistes sonores s’allient pour transporter le spectateur dans l’univers de Nous Sommes.

Une belle ovation est offerte aux artistes par les 300 spectateurs du matin, et les 500 présents à la représentation de 15h15. Leur regard est à coup sûr transformé sur cette perspective de la rue de Siam, et leur mémoire marquée désormais par le ballet urbain de la compagnie Jeanne Simone.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir la compagnie et le spectacle Nous Sommes, ils joueront à Nantes le 24 mai 2018, dans le cadre du Primavera - Jour de danse Festival, coorganisé par le CCNN et La Paperie.

Écoutez l’interview de Laure Terrier, chorégraphe de la compagnie Jeanne Simone, et Mathias Forge, musicien et danseur dans Nous sommes au micro de la webradio locale de l’association Longueur d’ondes, Oufipo.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |