Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Partenariat avec le lycée Rosa Parks de Rostronen > Mycélium découvre les mondes AS et AEPA à Rostrenen.

Partenariat avec le lycée Rosa Parks de Rostronen

Mycélium découvre les mondes AS et AEPA à Rostrenen.

Projet EAC au lycée professionnel de Rostrenen

Reportage officiel

Lundi 18 et mardi 19 janvier 2021, Albane Danflous, Gabriel Soulard et Émilie Marin-Thibault, trois artistes de la compagnie Mycélium ont rencontré pour la première fois deux classes de seconde du lycée professionnel Rosa Parks de Rostrenen. Les 30 élèves en CAP Agent de Sécurité (AS) et les 14 élèves en baccalauréat professionnel Animation Enfance et Personnes Agées (AEPA) seront leurs acolytes au sein du lycée dans le cadre d’un projet d’éducation culturelle et artistique ambitieux.

Le Fourneau et le lycée professionnel de Rosa Parks se sont engagés dans un partenariat culturel à la rentrée 2020. Pour cette première collaboration, la compagnie Mycélium partagera avec la communauté éducative de Rosa Parks des étapes essentielles du processus de création de son futur spectacle pour l’espace public Croûtes. Outre une résidence de création au cœur de l’établissement du 5 au 14 avril 2021, la compagnie mènera des ateliers de pratique avec les deux classes complices.

Pour les artistes, ces deux premiers jours de rencontre avec les élèves sont primordiaux. Il s’agît de découvrir leur univers, de mieux saisir leur réalité afin de leur proposer un parcours artistique le plus juste possible. Au-delà de l’interconnaissance avec les élèves, c’est aussi le moment pour la compagnie et l’équipe du Fourneau d’échanger avec les enseignant·e·s qui souhaitent se mobiliser sur le projet et de créer des connexions entre les matières.

Après un accueil chaleureux de l’équipe pédagogique et du directeur de l’établissement, les 3 artistes et Lucie, chargée d’action culturelle au Fourneau retrouvent les deux classes pour deux heures de présentation du projet. De nombreux sujets sont abordés en classe, les missions du Fourneau, le parcours de l’équipe artistique, le projet de création Croûtes, imagé par la vidéo de la résidence de Mycélium réalisé un mois plus tôt dans le lieu de fabrique.

Malgré la quantité d’information transmise, les élèves restent attentifs tout au long de la présentation. La matinée se termine par un tour de table où chaque élève se présente et informe le groupe du métier qu’il envisage faire à l’avenir. Dans la filière AS, nombreux et nombreuses sont les futur·e·s gendarmes, pompiers et maitres chien. Dans la filière AEPA, la prédominance va aux métiers d’animation avec la jeunesse.

Immersion dans un cours pratique d’AS


Les artistes sont entrés dans le monde des agents de sécurité en participant activement à des mises en situation au sein de l’atelier du lycée. Les 30 élèves se divisent en deux groupes, d’un côté les malfaiteurs sont rejoins par Gabriel, de l’autre les agents par Albane et Emilie. Agression, vol, ivresse sur la voie publique avec rixe, secours à personne, etc. s’enchaînent durant près de deux heures. Elèves et artistes gardent leur sans froid malgré des situations scabreuses interprétées de manière très réaliste.

Immersion dans un cours d’AEPA


Le lendemain matin, les 3 artistes assistent à un cours d’AEPA. Au programme, un atelier à mettre en place avec des enfants de plus de 8 ans : la création d’un film en stop motion. Accompagnés d’Emilie, Albane et Gabriel, les élèves se lancent dans ce procédé laborieux. Le processus de création du film consiste à créer des scènes en volume avec des objets réels et à prendre en photo le moindre mouvement sur le "plateau" afin de créer une image animée en faisant défiler très rapidement les photos à l’aide d’un logiciel. Chaque groupe obtient un rendu plutôt satisfaisant en à peine deux heures.

Premiers ateliers avec les deux classes complices


L’après-midi même, la compagnie Mycélium retrouve les deux classes. Après un échauffement théâtral mené par Emilie, les 44 élèves se retrouvent en classe pour un brainstorming sur les mondes dans lesquels les élèves et les artistes évoluent. Au tableau, Albane et Gabriel dessinent trois bulles " Sécurité" "Animation" "Spectacle". Les élèves en formation animation sont d’abord invités à donner des mots qui leur font penser à la sécurité. Puis inversement. Le deuxième groupe complète ensuite par ses propres mots. Pour le monde du spectacle, les élèves sont enthousiastes et les réponses fusent. Après 45 minutes de réflexion, une carte mentale liant les trois mondes fait face au groupe. Les nombreux mots de même nature mettent en lumière les similitudes entre ces univers. Les artistes s’appuieront sur cette base pour préparer les ateliers de pratique artistique du mois de mars.

La journée se termine par une sortie nature aux abords du lycée. Gabriel, écologue de formation, emmène les lycéen.ne.s découvrir la naissance d’un sol, puis la composition d’un espace de terre. Une manière d’aborder de manière concrète le thème du spectacle qu’ils découvriront en mars 2021.

Après un quart d’heure d’éloge du ver de terre, Gabriel s’arrête net, les mains encore dans le sol. Du silence attentif du groupe, s’élèvent trois voix. Une chanson tirée du spectacle en création, un chant rituel en guise d’aurevoir clôture ces deux jours de partage.

Avec le soutien de DRAC Bretagne, de la Région Bretagne et de la Ville de Rostrenen.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |