Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Mercredi 17 août 2016 (J-7) > Ça sent déjà la marée, celle du Théâtre de rue

Mercredi 17 août 2016 (J-7)

Ça sent déjà la marée, celle du Théâtre de rue

A quelques jours de l’ouverture du festival Les Rias 2016...

Reportage officiel

Le dernier chassé-croisé des vacances s’annonce, avec regret pour ceux qui vont devoir partir alors que le sud-Finistère s’apprête à accueillir le Festival Les Rias, du 24 au 28 août. Les habitants de Quimperlé Communauté sont eux, bien entendu, sur place pour profiter des créations et spectacles des 25 compagnies invitées cette année. Ils seront rejoints par de nombreux voisins, venus de toute la Bretagne (et même d’ailleurs !) pour profiter des charmes du sud-Bretagne que le festival Les Rias contribue à mettre en valeur en offrant aux amateurs de théâtre de rue des sites d’exception.

De mon côté, comme chaque année, j’ai parcouru les mers et océans du globe durant 11 mois. Onze longs mois devrais-je miauler, tant il me tarde de revenir dans le Pays de Quimperlé. Entre terre et mer, les rivières y découpent tendrement les paysages, me permettant, pendant toute la durée du Festival, de trouver de nombreux accès à l’eau où je peux me dégourdir les nageoires.

Car je suis LA Chimère, mi-homme mi-poisson, fidèle aux Rias depuis la création du Festival, en 2012. A chaque édition, je vous fais partager mes émotions, mes coups de cœur et mes impressions dans les pages de mon carnet de voyage au pays des Rias. Une page s’écrit aujourd’hui, à l’aube d’une nouvelle édition. Je reviendrai plusieurs fois par jour, dès le mardi 23 août, pour partager avec vous cette belle aventure à travers 10 des 16 communes de Quimperlé-Communauté.

Cette année, sans doute pour satisfaire les caprices d’un ou d’une graphiste, me voici mi-chat mi-poisson ! Un poisson-chat pourrions-nous dire… Alors, entr’ouvrons la page culturelle. Le poisson-chat est une espèce de l’ordre des siluriformes, ce qui nous promet à tous un séjour en forme un peu après la mi-août (ça y est, voilà déjà que ma tête fait des siennes tandis que ma queue se défait d’une senne !). Notons que, « d’ordinaire calmes, les poissons-chats deviennent très agités avant les grands cataclysmes » (Wikipédia). Je comprends mieux l’état de frénésie dans lequel je suis déjà ! C’est un tsunami de spectacles qui se prépare, un gentil cataclysme provoquant rires, émotions, liesse collective. Une programmation qui a du sens, alternant humour, poésie et dérision pour embarquer, durant 5 jours, plus de 60 000 spectateurs dans son tourbillon.

Plus que quelques jours et je rejoindrai la côte finistérienne pour m’enfoncer dans les rias, remonter la rivière et arriver à Quimperlé où nous nous retrouverons, le mercredi 24 à 12h12, pour l’acte inaugural des RIAS 2016, place de la Chimère. Vois-tu, je sais que tu m’attends ! Que vous m’attendez, nombreux, petits et grands, joyeux, prêts à déguster instant par instant ces 5 jours de festival en Pays de Quimperlé. A très vite, donc. Déjà, il me fait hâte de vous retrouver.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |