Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Vendredi 26 août 2016 > Les Rias pètent la forme !

Vendredi 26 août 2016

Les Rias pètent la forme !

Reportage officiel

Ce vendredi 26 août, la Chimère s’installait à Quimperlé, et dans plusieurs petites communes de l’agglomération : Saint Thurien, Querrien et Baye.

Les premiers rires se sont fait entendre dès 9h09, dans le parking de Leclerc à Quimperlé, où Jean-Paul Lastenet, personnage de la compagnie Gigot Bitume, invitait public et consommateurs matinaux à une visite décalée de l’hypermarché, un des grands mécènes de notre festival. Leclerc Quimperlé a publié une vidéo témoignant du management de fer de son numéro 2.

Les spectacles se sont enchaînés en ville haute et ville basse de Quimperlé dès 11h11 avec Jean, de Patrice de Bénédetti, à proximité de la place Jean Jaurès et jusqu’à 22h52 avec Sodade de Cirque Rouages place de la Chimère.

Pour près d’une centaine de personnes, l’après-midi a commencé par un temps de réflexion et de partage dans le cloître de la Chapelle des Ursulines. Comme chaque année, professionnels et citoyens sont invités à se rencontrer sous le magnifique arbre à palabre qui s’y trouve. Mais aujourd’hui, fruit du hasard dans cette histoire, l’arbre semble malade, il a perdu ses feuilles, alors que la Fédé Breizh et Le Fourneau avaient justement décidé de changer de forme pour cette rencontre intitulée "On pète la forme ?!".
C’est par groupes de 5 à 6 personnes, qu’artistes, professionnels de l’action artistique et culturelle, programmateurs, élus, et spectateurs, ont été invités à se rencontrer et se mettre en marche autour de quelques questions  : Que cherche-t-on au fond dans un événement culturel ? Vous sentez-vous libre d’inventer vos formes ? Comment chacun, à l’endroit où il est, peut résister pour que notre mouvement perdure ?.
Un "jeu" qui aura permis de passer progressivement au "je", d’inviter chacun à s’exprimer pleinement, à sortir de sa posture, à rencontrer l’autre dans une réflexion sur l’avenir de la création artistique en espace public.

Puis est venu le triple rendez-vous de 17h17. Certains ont filé sur le site le plus au Nord du festival : la chapelle de la Clarté de Querrien, pour découvrir à l’ombre d’un bois la Blanche Neige de la compagnie suisse Mine de rien. Non loin de là, dans le bourg de Saint Thurien, ce sont Les Grooms accompagnés d’une chorale et de volontaires embarquées qui ont présenté un opéra-rue déjanté.

crédit photo : Franck Betermin
Franck Betermin capture chaque jour de beaux instants chimériques en photos à découvrir sur le site des Rias.

Enfin, à Baye, sous un bon cagnard, Joe Sature et ses joyeux osselets ont offert un pur rafraîchissement aux 1000 personnes présentes.

Les bénévoles qui sont plus de 70 cette année sur le festival s’activent chaque jour à orienter le public dans les rues, à monter et démonter les gradins, à aider en cuisine ou en loges... Bravo à eux !

Des équipes des chaînes de télévision locales s’invitent sur les spectacles. Vous pouvez découvrir quelques instants du festival sur Tébéo (L’instant été du 25/08 et 26/08), et France 3 Bretagne (JT 26/08 à 11’55).

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |