Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les résidences > Compagnie Kiaï > "Un verbe : bondir ; un désir : voler"

Compagnie Kiaï

"Un verbe : bondir ; un désir : voler"

Résidence de création de la cie Kiaï pour "Pulse" du 24 février au 8 mars 2020

Reportage officiel

L’équipe de la compagnie Kiaï est en résidence dans la grande halle du Fourneau du 24 février au 8 mars 2020 pour travailler sa prochaine création, Pulse : retour sur deux semaines pleines de rebondissements... !

Trois trampolines assemblés : voici l’espace rebondissant sur lequel les 6 interprètes vont travailler.

"-Ce n’est pas trop éprouvant pour le corps de sauter comme ça toute la journée ?
- Non, c’est une habitude. Souvent, les deux premiers jours, c’est un peu dur, le temps que le corps reprenne le rythme. Mais c’est de la bonne douleur !"

En effet, lorsqu’on voit à chaque pause les artistes faire de petits concours de saltos et autres sauts périlleux, on ne doute pas que le rebond est addictif !

Fred, musicien, est aux manettes pour envelopper la performance des danseurs-acrobates d’une mélodie rythmée, organique, envoûtante...

Cyrille, chorégraphe, mène les répétitions. Un travail de longue haleine lorsqu’il faut coordonner les mouvements de 6 interprètes sur 3 trampolines, tout en étant partie prenante de la chorégraphie.
"Comme nous nous servons du rebond, les mouvements doivent être très coordonnés, pour contrer le risque de faire valdinguer notre camarade de trampoline. C’est pourquoi la musique est si rythmée, elle nous guide dans nos gestes, nos appuis, nos prises d’impulsions".

8 personnes de la compagnie sont présentes, plus l’équipe du Fourneau, les intermittents de passage, et une compagnie venue en repérages pour l’été : bref, chaque midi quand la cloche sonne, nous retrouvons avec bonheur les grandes tablées !

Groupes invités par Le Fourneau ou via le partenariat avec Le Quartz, les artistes reçoivent plusieurs visites durant leur présence dans le lieu de fabrique. L’occasion de confronter leur travail avec un premier public avant les expérimentations publiques des 6-7 mars.

Extrait du portrait chinois de la création Pulse, joli résumé de ce que l’on ressent en regardant les artistes sur leurs trampolines...
"Une émotion : la joie
Une verbe : bondir
Un désir : voler"

L’équipe du Fourneau est même invitée à une petite initiation trampoline ! Défi relevé avec peu de talent... mais beaucoup de plaisir !!

Jeudi 5 mars : l’heure est venue de déplacer la structure. En raison des conditions météo, les expérimentations sont transférées de la place de la Liberté à la Place des Machines aux Ateliers des Capucins. Petite déception de ne pas profiter d’un réel espace extérieur, vite oubliée lorsque l’on subit les rafales de vent...

L’équipe de la compagnie Kiaï est fin prête pour accueillir le public !

Découvrir la suite avec le reportage "Danse-rebond" sur la place des Machines avec "Pulse" de la compagnie Kiaï.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |