Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les résidences > Le Grand O > Des garous dans la ville

Le Grand O

Des garous dans la ville

Expérimentation publique du spectacle "Animalentendu" de la Cie Le Grand O

Reportage officiel

La compagnie Le Grand 0, en résidence au Fourneau du 16 au 26 juillet 2020 a travaillé sur son spectacle en cours de création Animalentendu. La jeune équipe est accompagnée pour son deuxième spectacle en espace public par Le Fourneau et le RADAR, avec le soutien de la région Bretagne. La compagnie a proposé une expérimentation publique dans le quartier de Kérinou le vendredi 24 juillet 2020 au public.

Durant sa semaine de résidence, la compagnie Le Grand O s’est installée dans le quartier de Kérinou pour s’approprier les lieux, découvrir leur espace de jeu et partir à la rencontre des habitants.

Il est 18h32, le rendez-vous dans la cour de l’école du groupe scolaire de Kérinou est intimiste. La déambulation débute, des chants, de la musique, des acrobaties, les artistes nous transportent immédiatement dans leur récit. Enchaînement acrobatique de Tom et Thomas.

Le texte est profond et nous confronte à notre humanité et à ce qu’elle représente. Une frontière poreuse entre les êtres humains et les animaux est dessinée. Gioia, Tom, Thomas et Julien (les garous) interrogent : comment coexister avec la biodiversité qui nous fonde ? Comment repenser le sauvage ?
Gioia et Julien dessinent une peinture rupestre avec de l’argile.
L’équilibre entre l’Homme et l’Animal.

Le spectacle, construit en déambulation, fait interagir les animaux avec les infrastructures humanisées de nos espaces publics. Tout au long de la représentation, entre chants géorgiens, yiddish et russes, acrobaties, danse et parole, les artistes évoluent au grès de leurs découvertes, de leurs sentiments et de leur perception.
La scène finale, composée d’une construction en bois représentant un arbre, nous dévoile la maison, le repère de ces garous et nous confronte à la complexité des sentiments et des pensées qui les animent. Ils grimpent, sautent, virevoltent, ressentent et témoignent de l’emprise de notre propre humanité et de la responsabilité qui est la notre vis-à-vis du vivant.

Le public, très sensible à ce discours, a suivi avec grande curiosité ces garous, partis à la découverte de ces lieux humanisés. De nombreux habitants du quartier ont également suivi cette déambulation à travers leur fenêtre.

En raison du contexte sanitaire, le calendrier de création a été décalé. La première aurait du voir le jour aux Rias 2020.
Les premières représentations seront à découvrir au printemps 2021.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |