Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > 2020, un été hors du commun > In Fine : enfin, retrouver le public brestois

2020, un été hors du commun

In Fine : enfin, retrouver le public brestois

Diffusion dans les quartiers de Brest durant l’été 2020

Reportage officiel

Pour permettre aux artistes du Pays de Brest de reprendre le chemin de la création après la période particulière que notre secteur artistique a traversé cette année, Le Fourneau et la Maison du Théâtre ont initié la production de petites formes spectaculaires, sans décors, légères techniquement, adaptées aux contraintes sanitaires actuelles : In Fine (Enfin).

Une thématique commune guide l’écriture de ces formes : est-ce le début ou la fin de notre Terre ?

Après 7 jours d’écriture et de création en moyenne par équipe courant juillet 2020, dans les locaux de la Maison du Théâtre, c’est le grand saut pour les 3 équipes artistiques constituées autour de 3 formes : Là, maintenant, Avant et À Vif. Des formes jouées tout au long de l’été 2020, en collaboration avec la ville de Brest, dans une multitude de lieux au cœur des quartiers...

LÀ, MAINTENANT

Dans la ville vivante et passante, dans l’écrin d’un parc, sur une place de marché, sur la terrasse d’un bar, une clarinette fait entendre sa note. D’abord inaudible, elle approche et s’amplifie.

Kévin, en tenue de sport, arrive devant le public. Une voix retentit.
"Là, devant vous, c’est Kévin. Ca va Kévin ?"

Un dialogue s’installe entre Kévin et cette voix. Kévin à l’air satisfait de sa vie. Mais est-il réellement heureux ?

"Dépêche-toi Kévin, tu vas manquer ton bus. Aller, dépêche-toi Kévin, tu vas manquer ta chance ! Aller !! Kévin, dépêche-toi, tu vas manquer ta vie !!!"

"Et comment ils font ceux qui s’en foutent quand on les double ? Ceux qui s’assoient sur un banc, comme ça, dans un parc, pour rien. Qui regardent les escargots. Les petits escargots..."

Épuisé par la course effrénée de sa vie, Kévin s’allonge.

Surgit alors du pot de fleur, couvert de terre, un second personnage. La voix, c’est lui. Qui est-il ? Pourquoi est-il là ? Et surtout, que va-t-il nous confier ?

"Allez, Kévin, tu vas aller te planter. Parce qu’on a tous besoin de se planter pour pouvoir avancer. La terre a beaucoup de choses à nous dire. "

Benoît prend la parole à la fin de la représentation : "Merci, merci d’être venus, c’est bon de vous retrouver. C’est un peu particulier pour nous car en temps normal, on a une idée, on en parle à nos partenaires, et puis 2-3 ans après le spectacle naît. Là, Le Fourneau et la Maison du Théâtre nous ont appelés à la mi-juin, et nous voilà devant vous aujourd’hui. C’est un peu court pour s’organiser, c’est intense, mais c’est une belle aventure. Merci à eux !"

Là, Maintenant a été présentée Place Wilson, Square de Bazeilles, Bas de Siam, Place Napoléon III, au jardin de l’église Notre-Dame du Bouguen, Square Youri Gagarine, Place Vinet et Jardin Yves Jaouen.

Là, Maintenant, une forme In Fine mise en scène par Benoît Plouzen-Morvan, avec Kévin Chappe et Benoît Plouzen-Morvan.

AVANT

Deux silhouettes apparaissent au loin ? Jaune vif. La couleur de leur combinaison de protection. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Homme ? Femme ?

Ces deux silhouettes pouvaient être rencontrées notamment dans le quartier du Centre Ville : Cours Dajot, Square Alphonse Juin, Jardin du général de Gaulle...

Des voix, l’une d’homme, l’autre de femme, nous racontent différentes anecdotes. On peut imaginer qu’il s’agit de récits, souvenirs, sensations de la vie qu’ont traversé ces deux personnages avant de venir à notre rencontre.

"Bientôt ce sera le début. Bientôt on pourra recommencer."

Cela permet d’humaniser les deux silhouettes, un cœur qui bât, une âme qui vit sous les combinaisons et les équipements de protection.

"Plus tard, je serai pas vraiment différente. Je continuerai à aimer la mer. Plus tard, on se reverra peut-être. Plus tard, je serai mieux, je serai bien."

Jusqu’à la scène finale : l’un des personnages quitte sa combinaison. S’approche. Puis, il s’éloigne. S’enfuit-il ou va-t-il chercher un après ?

Avant, une forme In Fine mise en scène par Anaïs Cloarec, avec Céline Le Jéloux et Brieuc Le Guern.

À VIF

À vif, dernière des trois formes In Fine à jouer, a rencontré les habitants du quartier de Kerangoff, de Kérinou, de Recouvrance et aussi de Lambézellec. Guiomar, Belèn et Lydie rendent hommage avec finesse et justesse à une infirmière en réanimation.

"Un, deux, trois, décubitus ventral, on le retourne, un, deux, trois."
"Allez les filles, on ne lâche pas, intuber, ré-intuber, intuber, ré-intuber".

Les trois comédiennes, à la fois drôles et touchantes, nous témoignent du quotidien de "la femme qui sourit".

Nous découvrons la dureté physique et psychologique de cette profession, la vie qui reprend après les applaudissements de 20h, les moments de décompression entre collègues...

Cet écho-poème dédié aux soignantes qui mêle théâtre et danse, aborde le travail des femmes et le regard que l’on porte sur soi-même.

"Guiomar touche son ventre, elle est enceinte de 5 mois"

Ce spectacle touche tous les publics, sans distinction d’âge et de genre car il nous remémore à tous, les épreuves plus ou moins dures de la vie.

À Vif, une forme In Fine mise en scène par Leonor Canales, avec Guiomar Campos, Belèn Cubilla et Lydie Le Doeuff.

L’ensemble des lieux dans lesquels se sont produites ces formes In Fine sont visibles sur cette carte interactive.

L’aventure n’est pas finie pour Là, maintenant, Avant et À Vif, puisque ces trois spectacles joueront les 25 et 26 septembre 2020 à l’occasion de l’ouverture de saison de la Maison du Théâtre.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |