Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Jeudis du Port > Acrobaties de mots et vertige circassien au 3ème Jeudi du Port

Les Jeudis du Port

Acrobaties de mots et vertige circassien au 3ème Jeudi du Port

Jeudi du Port du 10 août 2017

Reportage officiel

Jeudi 10 août, c’est une soirée réunissant des compagnies historiques des Jeudis du Port qui s’est déroulée sur le port de Brest.

Générik Vapeur, compagnie de théâtre de rue marseillaise de répertoire, avait joué La Petite Reine, le 13 août 1992 à la 4ème édition des Jeudis du Port.
Ce même soir, Jean-Georges Tartare chroniquait les événements de la rue avec son spectacle L’agence Tartare.
Un an plus tôt, le jeudi 27 juin 1991, la première compagnie de rue programmée aux Jeudis du Port s’appelait Les Cousins. Dans ce trio, un certain Julot, de retour 27 ans plus tard pour un solo vertigineux.

A 18h42, Tartar(e), Gari Grèu, Dadoo et Wanou Diarra ont additionné leurs talents pour transmettre aux spectateurs leur impertinence et leur rage de vivre. Un concert conté mêlant poésie, ragga et rap, qui a offert un beau moment musical et un message d’espoir, de partage et de tolérance au public.

A 19h03 et 21h33, Julot a donné le vertige aux spectateurs, chatouillant le ciel perché sur son mât oscillant. Le public très nombreux semble avoir pris goût à la vision de cet homme se balançant au dessus d’eux, à 9m de hauteur, tout en faisant du hula-hoop ! Et malgré quelques cris de frayeurs, les enfants se sont précipités autour de Julot à la fin du spectacle pour le féliciter.

Les spectateurs sont nombreux sur les gradins du Parc à Chaînes à quelques mètres du mât de Julot pour découvrir la dernière création de Générik Vapeur, La Deuche Joyeuse.
A 20h03, un orchestre de quinze musiciens débarque parmi la foule et improvise un concert étonnant, à base d’instruments entièrement créés à partir de pièces de 2CV. Des chansons aux tonalités militantes s’enchaînent, dénonçant l’État d’urgence ou les murs, pointant la précarité de notre société et l’entraide nécessaire.

Et au fil des morceaux, c’est devant nos yeux qu’une Deuche Joyeuse est reconstituée, pour être même étonnamment démarrée !

La semaine précédent le spectacle, un appel aux propriétaires de 2CV avait été lancé pour les inviter à se joindre au spectacle. Grâce au relais fait par la presse, 9 Deuches joyeuses, conduites par leurs propriétaires, ont rejoint Générik Vapeur sur le Parc à Chaînes pour le final. Les artistes invitent le public à partager un "apéro mécano" : du coffre des 2CV surgissent alors boissons et cacahuètes.

Le prochain Jeudi du Port aura lieu le 17 août, et à cette occasion, le port deviendra le terrain de jeu des traceurs de la Cie des Lézards Bleus !
Découvrez toute la programmation ici !

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |