Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Jumelage avec le collège Victoire Daubié de Plouzané > La joie investit Plouzané

Jumelage avec le collège Victoire Daubié de Plouzané

La joie investit Plouzané

Reportage officiel

Depuis la rentrée 2020, Le Fourneau et le Collège Victoire Daubié de Plouzané s’associent pour trois années scolaires dans le but de co-écrire un jumelage artistique et culturel. Chaque année sera construite autour d’un projet de création d’arts de la rue.

En 2020-2021, le projet s’articule autour de la création On est là ! Tout va bien en collaboration avec la compagnie circassienne de rue Rouge Elea (64). L’occasion également d’aller à la rencontre des structures de la ville et de tisser du lien !

Du lundi 11 au vendredi 15 janvier 2021, la compagnie Rouge Elea a mené des ateliers de pratique artistique avec les 4 classes de 5e du collège Victoire Daubié. Au programme : ateliers philosophiques et prise de parole à travers la poésie sur la question de la joie, ateliers d’initiation au trapèze et à la danse.

Première rencontre "en vrai" après deux mois de correspondance numérique.

Aurélie Armellini - doctorante en philosophie et médiatrice culturelle et Ander Fernandez Jauregui – musicien et auteur
ont exploré le mot « joie » avec les collégiens tout au long de la semaine. Aurélie débute chaque rencontre en présentant Socrate aux collégiens : "Socrate est l’homme considéré comme le premier philosophe, il a vécu en Grèce au Vème siècle avant JC. Il occupait ses journées à se balader sur la grande place de l’Agora pour y poser des questions aux citoyens d’Athènes. Qu’est-ce que c’est l’amitié ? Qu’est-ce qui vous rend joyeux ?". Interroger les autres sur des questions existentielles était au cœur de ses préoccupations. C’est à ce concept que les jeunes ont été initiés durant cette semaine grâce à des exercices proposés par la compagnie.
Les lectures de poèmes, les jeux avec les mots, l’écoute de chansons, les battles de mots ont permis aux collégiens d’approfondir leur recherche autour du mot « joie ». À l’image du philosophe, ils n’ont cessé de se questionner tout en acceptant de ne pas avoir de réponses précises, en ouvrant leur esprit aux multiples possibilités de réponses.

A tour de rôle les élèves soulèvent des questions de plus en plus profondes.

"Comment sait-on quand on est joyeux ?
C’est quoi le contraire de la joie ?
Comment ressentir la joie ?
Quelle couleur à la joie ?
Est-ce que la joie à une fin ?
Et au fait, à quoi ça sert ?"

Parallèlement, Corine Cella - dramaturge circassienne, auteur et artiste de cirque et Carla Farreny – trapéziste, mènent des ateliers d’initiation au trapèze et à la danse au gymnase. Echauffement obligatoire pour démarrer les ateliers. Avec Carla, les élèves se frottent les mains, sollicitent leurs abdominaux et leurs épaules avant de s’essayer à tour de rôle au trapèze, sans oublié la magnésie pour ne pas glisser.

Dès le deuxième atelier, les élèves font des progrès étourdissants. D’une simple suspension des mains, certains arrivent à se mettre dans la position du paresseux et même à tenir en équilibre à l’aide du bassin sur le trapèze.

Avec Corine, les élèves de 5ème explorent la joie grâce au mouvement. « Fermez les yeux et imaginez la joie dans la paume de votre main. Quelle forme a-t-elle ? Quelle couleur ? » La danseuse invite ensuite les jeunes à avaler leur joie et à ressentir ce qu’elle provoque dans leur corps. Ils se mettent en mouvement presque instinctivement, puis c’est en musique que les élèves se passent successivement leur joie. La gaité s’installe dans l’air ambiant et porte l’ensemble des groupes vers des mouvements singuliers inspirés par la joie elle-même.

Plusieurs brigades de la joie se sont déployées au sein du collège le vendredi après-midi. Une restitution qui a permis aux jeunes de partager avec l’ensemble de la communauté du collège les enseignements dont ils ont profité avec la compagnie Rouge Elea. En petit groupe, les élèves ont fait irruption dans les salles de cours de leurs camarades de 6ème et de 3ème. Les enseignant·e·s étaient prévenu·e·s, pas les élèves. Les interventions se sont enchainées, laissant place à des rires francs mais aussi à de l’incompréhension parfois. Un pas de côté réussi pour les artistes et les élèves de 5e.

Côté trapèze, une des classes de 5e présente un petit spectacle orchestré par Carla face à une classe de CM2 de l’école primaire voisine.

En parallèle du collège, la compagnie Rouge Elea a pu aller à la rencontre des jeunes de l’atelier théâtre de la ville. Avec Corine et Ander, nous avons pu évoquer avec les jeunes ce que pouvait être la joie pour eux et surtout nous avons cherché à savoir où la joie se cache : en lisière de la ville ? à l’arrêt de bus ? Ces questionnements semblent anodins et pourtant ils permettent de nourrir les réflexions de la compagnie pour sa future création !

La compagnie a également pu rencontrer l’école de musique avec qui un joli partenariat se tisse. Ils retrouveront des élèves de l’établissement lors de leur prochaine venue pour partager leur expérience autour de la production musicale et de la création sonore pour le spectacle vivant.

La compagnie Rouge Elea reviendra à Plouzané du 22 mars au 7 avril afin de poursuivre ces ateliers et de travailler à la création du futur spectacle pour l’espace public On est là ! Tout va bien. À cette occasion, les élèves assisteront à des séquences de travail et des répétitions générales afin de mieux comprendre les rouages de la création. Afin d’ouvrir joyeusement ce projet d’éducation artistique et culturelle aux familles et habitants de la commune, un temps fort sera organisé dans l’espace public de Plouzané, le mercredi 7 avril 2021.

Ce projet reçoit le soutien du Conseil Départemental du Finistère, de la Ville de Plouzané et de Brest Métropole.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |