Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les résidences > Compagnie des Ô > Les acteurs du "roman de la rue"

Compagnie des Ô

Les acteurs du "roman de la rue"

Reportage officiel

Pendant une semaine, les artistes de la compagnie des Ô ont été en résidence aux ateliers des Capucins. Mais qui sont ces habitants de la cabane qui était implantée Place des Machines ?

Nicolas Turon est l’auteur du "roman de la rue".
Au cours de traversées de villes, effectuées pendant 5 années au sein du collectif Boijeot Renault Turon, il a noircit des carnets de notes pour en extraire une fiction qui raconte la ville ; mais cette fiction va à son tour marquer le réel, puisque des personnages du roman pourront être rencontrés "dans la vraie vie". Le réel nourrit la fiction qui nourrit le réel ...

Clément Martin est photographe, l’œil de ce projet. Il a participé aux traversées de villes et a en mémoire les lieux évoqués dans le roman. Pendant la résidence à Brest, il a trié les centaines de clichés réalisés tout au long du projet et tenté de resituer les lieux photographiés avec les lieux décrits dans le roman. Il a également écouté les 15 interprétations quotidiennes d’un célèbre morceau de Yann Tiersen joué sur le piano des Capucins.

Juliette Laurent est comédienne. Elle a retrouvé Nicolas Turon par hasard dans les rues de Paris, et s’est retrouvée malgré elle personnage de roman ! Elle a accepté d’incarner à vie le rôle de Juliette. Pendant cette semaine de résidence, elle laisse faire le hasard, arrive à se faire inviter chez Christian pour une douche, mange au moins 9 parts de galette des rois, lit le manuscrit du "roman de la rue" et s’en imprègne pour inventer le secret de Juliette, qu’elle révèlera seulement aux lecteurs curieux qui iront à sa rencontre ...

Antoine Frammery est comédien. Il connaît Nicolas Turon depuis longtemps, notamment parce qu’il a partagé la rue avec lui au sein de la compagnie les trois points de suspension. Pendant cette résidence brestoise, il a pour mission de lire le manuscrit et de découvrir son personnage. "Quand on lit un bouquin ou qu’on regarde un film, on est toujours un peu triste de savoir qu’en fait, on s’est attaché à des personnes fictives. Là, on va vraiment pouvoir rencontrer certains personnages !" Durant la résidence, il a dû braver son vertige en dormant dans un lit en hauteur, se concentrer sur la lecture du roman dans un brouhaha constant, se réveiller en sursaut presque chaque matin, manger 12 parts de galette des rois et 1 kinder surprise, et écouter des dizaines de personnes qui au fil des heures, racontaient leur vie, avec son lot de malheurs et de déceptions.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |