Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Samedi 31 août 2019 > Qui est là ? Pour voir quoi ? Et pourquoi ?

Samedi 31 août 2019

Qui est là ? Pour voir quoi ? Et pourquoi ?

Parrêsia#2 par le collectif Bonheur Intérieur Brut

Reportage officiel

Qui est là ?
Qui a choisi de venir sur cette place publique ? Et pourquoi ? Parce qu’il va se passer quelque chose ? Quelqu’un a t-il quelque chose à dire ? Quel est le risque d’être là ?
Qui vient parler ? Qui vient écouter ? Qui vient voir quoi ?

Les comédiens du collectif « Bonheur Intérieur Brut » se sont installés place des Anciens Haras à Quimperlé, et engagent les spectateurs à répondre à une série de questions en les invitant à se placer dans des cases tracées sur les pavés, en fonction des réponses données. Des micros sont installés pour la prise de parole.

« Qui est de Quimperlé ? », « Qui a entre 15 et 30 ans ? », « Qui a son téléphone portable sur lui ? », « Qui parle tout le temps ? », « Qui vit en couple ? », « Qui aime danser ? » Ces questions simples n’admettent pas d’hésitation. Chacun gagne son carré très rapidement. Le jeu semble facile, les participants attendent, confiants, la prochaine question.

Arrivent d’autres questions plus intimidantes. On se regarde, on n’ose pas être les premiers à se déplacer...

« Qui, comme moi, se sent timide ? », « Qui a déjà pris de la drogue ? », « Qui est en ménage à plus de deux », « Qui a fait l’amour cette semaine ? ». Là, il faut se montrer ! Il faut vraiment s’engager ! Le participant défend au micro son déplacement vers telle ou telle case. Pourtant tous les spectateurs continuent, aucune personne ne quitte l’aire de la partie !

A un moment, la parole est donnée au public : « Qui veut s’exprimer ?, qui veut partager une idée, un commentaire, une émotion, une question ? » Plusieurs personnes prennent la parole.

En fin de parcours, des questions plus graves sont abordées : « Qui croit qu’il y a quelque chose après la mort ? », « Qui est pour la GPA, Gestation Par Autrui ? Qui est contre ? Pourquoi ? ». Le groupe aborde la question du conflit : l’écoute, la liberté de parole et les différentes formes du langage dans l’élaboration des idées. C’est le temps de la polémique.

Le but est de rendre visible les conflits. Chacun se positionne et défend son point de vue, soutient ses convictions, plaide pour son avis, parle de ses expériences familiales ou intimes. La place est à l’écoute, à l’échange des opinions, au débat. Chacun peut se livrer et s’exprimer librement.
On a écouté avec émotion une femme qui défendait son avis contre la GPA, un homme qui dévoilait sa lutte contre l’alcool et ses ravages et beaucoup d’autres qui parlaient de leur rapport avec la mort et l’au-delà.
Est-ce le seul moyen de faire circuler de la parole sur une place publique ?
En tous cas l’expérience est ici réussie.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |