Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Noël de la Ville de Brest > Conte de Noël chapitre III

Noël de la Ville de Brest

Conte de Noël chapitre III

Le Père Noël et le Tonnerre de Brest

Reportage officiel

La rame de tramway s’avança doucement vers le pont et Sam crut distinguer une voix annonçant, en breton, la prochaine station. Si le Père Noël était bien ici, il lui faudrait se familiariser avec la langue ; « an Tad Nedeleg », au final, ça lui allait très bien aussi. Mais pour l’instant, la question était de savoir où se trouvait le Grand Homme et s’il était bien la cause de ce joyeux attroupement en bas de la rue de Siam. Le départ du tramway lui ayant dégagé la vue, Sam s’approcha.
En admiration devant un judicieux amoncellement de cadeaux, de nombreux Brestois ne perdaient pas une miette du récit de Gene, une habitante du quartier. Quelques jours plus tôt, ou plutôt quelques nuits, elle était sortie faire une série de photos nocturnes.

« Tout ça c’est à cause d’un éclair ! Je voulais juste immortaliser la lune qui semblait faire du trapèze entre les piliers du pont de Recouvrance. À un moment, une comète étincelante est apparue, filant dans un ciel tourmenté par les prémices d’un orage et j’ai vu, j’en suis certaine, un engin bizarre qui slalomait entre les nuages. J’ai cadré l’étrange apparition dans mon objectif, certaine d’avoir un scoop ! Mais à ce moment-là, un éclair a labouré le ciel et seule sa lumière a laissé une trace sur la photo : l’engin ne semblait pas exister ! ».
Intrigué, son public tendait l’oreille. « J’ai alors bien vu, éclairé par l’orage, des rennes majestueux mais effarouchés, menés par le Père Noël et tirant un traîneau débordant de cadeaux ». Bien que déséquilibrés par la proximité de la foudre, les rennes avaient tenté de rattraper la situation mais en vain. Et Gene gardait seulement en mémoire, faute de photo, une pluie de cadeaux tombant doucement sur le bas de Siam tandis que le traîneau poursuivait péniblement, à vide, sa course folle avant de disparaître derrière le Château.
Depuis cette nuit, Gene était devenue la star du quartier. Tout le monde voulait son selfie à ses côtés. « Tu parles », comme on dit en Brestoa, « celle qui a vu le Père Noël pour de vrai ! ». Et l’esplanade des Français Libres était devenue, depuis le 23 novembre au matin, le lieu de promenade de toute la population. Les petits écarquillaient les yeux devant le carrousel de cadeaux multicolores, se demandant lequel leur serait destiné pour la grande Nuit du 25 décembre. Les plus grands s’interrogeaient, se faisaient confirmer les faits par Gene et leur regard s’illuminait soudain. Non seulement, vrai de vrai, le Père Noël sillonnait bien le ciel avec son traîneau mais, en plus, il avait fait une étape cruciale à Brest ! Incroyab’.
Depuis la lettre adressée par la Mère Noël, Sam, pourtant admiratif devant la montagne de cadeaux, savait déjà tout ça. Pour l’heure, la direction du Château lui indiquait la piste à suivre pour retrouver le Père Noël car, si Brest avait déjà eu sa dose de cadeaux, les autres enfants du Monde devraient aussi être servis dans les prochains jours.
Il jeta un dernier coup d’œil à la foule émerveillée et riante et fit demi-tour, bien décidé à découvrir où le Père Noël pouvait bien se cacher dans la Cité du Ponant, si lumineuse désormais.

Lien vers le chapitre 1
Lien vers le chapitre 2

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |