Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Résidence à l’école Kerbernard > Mission Nunavut avec les élèves de Kerbernard !

Résidence à l’école Kerbernard

Mission Nunavut avec les élèves de Kerbernard !

Une semaine de découvertes et de créativité avec le Groupe ToNNe en février 2020

Reportage officiel

Du lundi 10 au vendredi 14 février 2020, le Groupe ToNNe et les élèves de Kerbernard continuent leur parcours vers Arctic Bay : "J’habite ici : de Brest à Arctic Bay, de la Bretagne au Nunavut".

Les sourires sont au rendez-vous dans la cour de récréation quand Mathurin et Maude passent les portes de l’école. Les enfants de Kerbernard n’ont pas oublié les deux artistes.

Lundi matin, ce sont les retrouvailles avec les élèves de CM1-CM2 de Noémie Cann. Maude, comédienne du Groupe ToNNe nous raconte : "Aujourd’hui nous retrouvons le quartier, l’école, la classe de Noémie.
C’est familier et chaleureux, nous sommes attendus. (...) Nous prenons le temps de leur raconter ce que nous avons fait autour du projet Nunavut ! depuis le mois de décembre. Ils nous racontent ce qu’ils ont fait en classe, les exposés qu’ils ont réalisés sur les sujets qu’on avait choisis ensemble à la médiathèque des Capucins et ils nous partagent ce dont ils se souviennent de la dernière fois. Nous leur expliquons le programme de la semaine et les deux grands projets que nous leur proposons pour cette semaine ensemble : l’écriture des cartes postales et la première ébauche d’une déambulation théâtrale dans les rues de leur quartier avant la sortie de vendredi. Nous avons apporté les cartes postales fabriquées à partir des travaux plastiques réalisés en décembre.

Après les avoir découvertes et observées, chaque élève propose une question qu’il aimerait poser à un enfant d’Arctic Bay. Nous prenons le temps d’écrire chaque question, de la formuler correctement et de l’écrire au tableau afin d’avoir un état des lieux des questions et un modèle."

L’après-midi est destinée à traduire les questions des enfants en anglais sur les cartes postales qui seront envoyées aux enfants inuits en mars 2020 par Maude et Mathurin eux-même.

Une matinée consacrée à l’écriture et au théâtre

Agathe, élève de 3ème a choisi Le Fourneau pour son stage d’observation, à cette occasion elle découvre le métier de médiatrice culturelle en accompagnant Lucie et le Groupe ToNNe à l’école Kerbernard durant une journée. Elle nous raconte son expérience à travers ce reportage retraçant la journée du mardi.

******************************************************************

Une journée d’actions culturelles dans l’œil d’Agathe

Imagination et écriture des saynètes

« Tout commence par un bon échauffement pour bien se réveiller. Maude et Mathurin font faire aux élèves pleins de petits exercices. Les enfants se prennent au jeu.

Ensuite, place à l’improvisation ! Les CM1-CM2 sont répartis en groupe de 3 ou 4. Ils tirent au sort un thème proposé par Mathurin et Maude. Tous les thèmes associés forment une seule et même histoire. Les enfants ont un quart d’heure pour réfléchir, par groupe, à leur mini-saynète.

Heureusement que Maude, Mathurin et Lucie sont là pour les aider.

Le moment stressant de la matinée arrive. Les premiers élèves à passer sont un peu timides, ce qui est tout à fait normal. De saynète en saynète, Maude et Mathurin font part de leurs impressions. Les élèves écoutent attentivement en appliquant les conseils. Les enfants proposent des histoires très variées en fonction des groupes. Certains parlent de criminels déguisés en poussins, d’un phoque qui parle, d’une vieille mémé, d’un somnambule perdu au milieu de la banquise.

Toute la troupe se dirige maintenant vers la classe (après un petit tour en récrée, bien évidemment). Tout le monde prend un stylo et une feuille, et c’est parti pour l’écriture ! Ils doivent rédiger, en quelques phrases, la petite improvisation qu’ils viennent de jouer.
"Tous les élèves sont à fond dedans, c’est très sympa ! Ils participent, sont actifs dans leur groupe... On sent qu’ils veulent y mettre du leur"

Maude, Mathurin, Lucie et moi, nous sommes toujours là pour donner un coup de pouce

La matinée se termine par une présentation du travail des élèves à leurs camarades. Ils sont tous fiers de montrer ce qu’ils ont fait !

Repérage des lieux pour la déambulation

L’après-midi, Mathurin, Maude, Lucie, Agathe et Maël, régisseur général du Fourneau, vont sur le terrain, sans les enfants. Les artistes présentent à Maël le parcours pour les enfants, qui se déroulera le 7 mai, et le parcours pour les artistes du Groupe ToNNe, qui se déroulera en juin. Maël prend des photos, ils discutent entre eux pour l’aménagement, pour la circulation, etc. Malgré le vent glacial, tout se passe très bien. »

Agathe Balcon
******************************************************************
Spectacle sensoriel et conté

Les classes de CE1-CE2 embarquées découvrent un univers théâtral. Par petit groupe de trois, les élèves sont invités tour à tour à vivre une expérience tout en douceur avec Maude. Elle les accueille dans la cuisine de l’école et raconte : "Là-bas à Arctic Bay, il n’y a pas d’arbres, pas de plantes, ni de fleurs ou très peu et seulement pendant quelques mois de l’année. C’est pourquoi, nous avons décidé d’en emmener avec nous pour partager un temps sensoriel avec les habitants d’Arctic Bay."
Maude leur montre cinq plantes cultivées par sa voisine à Saou (dans la Drôme) : de la lavande, du thym, de la menthe poivrée, du cassis noir et du romarin. Ils les touchent, les sentent et tentent de les reconnaître ensemble. Chaque enfant en choisit une avec laquelle Maude lui prépare une tisane. Et pendant qu’ils la dégustent elle leur lit un conte inuit. Une histoire qui raconte l’histoire de ce peuple et ses traditions.

Nous avons quelques minutes pour échanger autour de ce que nous venons de partager et les élèves rejoignent Mathurin en classe pour poursuivre l’écriture des cartes postales en anglais. Pendant la deuxième partie de la matinée, les enfants profitent d’un atelier théâtre.

Mission Nunavut, Terre de glace de Siku

La dernière journée est destinée à la découverte de l’aquarium brestois Océanopolis. L’occasion pour les jeunes de faire des expériences scientifiques aux côtés des médiateurs du lieu.

Marcus commence par l’atelier microscope. De quoi se nourrissent les morses ?

Un autre groupe teste une expérience de fonte des glaces. Est-ce le même résultat quand la banquise fond et quand la calotte glacière fond ? Eh bien non, le niveau de la mer ne monte que lorsque la calotte fond.

Fadel s’affuble de la doudoune polaire que Maude a déniché pour partir dans le Grand Nord. Il revêt aussi les lunettes de soleil inuit faites en os de morse mises à disposition par Océanopolis.

L’après-midi est dédié à la découverte du pavillon polaire avec Esteban, médiateur à Océanopolis. Maude témoigne : "Différents médias sont proposés pour découvrir ces parties du monde. Cartes, films, animations et la présence des manchots qui nous hypnotise".

La semaine fût intense pour les artistes et les enfants mais ils ont déjà hâte à la prochaine étape du 4 au 7 mai 2020. Pour patienter jusque là, ils seront invités à découvrir Le Fourneau avec Lucie le vendredi 6 mars 2020 et seront spectateurs de l’expérimentation publique de Pulse dans le cadre de DañsFabriK. Une création de la compagnie Kiaï, en résidence au Fourneau du 24 février au 8 mars 2020.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |