Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Résidence à l’école Kerbernard > Découverte des arts de la rue pour les jeunes de Kerbernard

Résidence à l’école Kerbernard

Découverte des arts de la rue pour les jeunes de Kerbernard

Vendredi 6 mars : visite du Fourneau et expérimentation publique de la compagnie Kiaï

Reportage officiel

Vendredi 6 mars 2020, les élèves de CM1-CM2 de l’école de Kerbernard à Brest ont passé la journée en compagnie des équipes du Fourneau et de la compagnie Kiaï, en résidence de création dans le lieu de fabrique brestois.

Les 23 élèves ont ainsi eu l’opportunité de visiter le grand hangar bleu du port de commerce.

Une visite basée sur l’observation et l’échange

Confortablement installés sur les grandes tables de pique-nique habillant la petite halle du Fourneau, les enfants sont invités à observer l’espace qui les entoure.
"Que voyez-vous ?" Les mains se lèvent instantanément !
"Un bus ! Une voiture ! Des bureaux ! Une cuisine, des affiches et des photos, etc." C’est un bon point de départ pour évoquer avec eux l’histoire du Fourneau mais aussi expliquer le rôle de chaque membre de l’équipe permanente et du personnel intermittent présent.

Après avoir fait le tour des bureaux, le groupe se dirige vers la grande halle du Fourneau, l’espace de travail des artistes lors de leur passage à Brest. Pour l’occasion, Thierry dit Titi, le régisseur du lieu, a monté un petit gradin en arc-de-cercle pour accueillir les jeunes dans les meilleures conditions.

Décryptage du vocabulaire artistique

Assis comme de vrais spectateurs sur cette petite estrade, les élèves sont questionnés : "à quoi vous fait penser ce lieu ? À une maison !" Et bien oui, Le Fourneau est un peu comme une grande maison propice à la création artistique. Ici, on dit d’ailleurs que les artistes viennent "en résidence". Ici, tout est mis en oeuvre par l’équipe, chacun à son poste, pour que les compagnies soient accueillies dans les meilleures conditions et se sentent "comme à la maison". Philou et Cathy en cuisine s’occupent de faire à manger pour tout le monde, Chloé réserve les hébergements et s’occupe de tous les détails logistiques. Ces dernières semaines par exemple,la compagnie Kiaï basée à Châlons-en-Champagne est en résidence à Brest pour créer son spectacle Pulse. Les 7 artistes de cette création viennent de loin et pas toujours du même endroit. Ainsi, ils doivent profiter de leur temps à Brest pour répéter ensemble. Faciliter leur installation et tous les détails liés à la logistique et à la vie quotidienne est très important. Cela leur permet de dédier tout leur temps au travail de création. Sur l’aspect technique, c’est Clément, régisseur intermittent qui s’occupe de mettre en place tous les éléments dont la compagnie a besoin pour installer sa grande structure de bois et de toiles de trampolines.

Le groupe profite de cet espace-temps au Fourneau pour poser de nombreuses questions. "Ça veut dire quoi résidence ? Est-ce qu’il faut prévenir quelqu’un pour faire un spectacle ? Est-ce que les artistes sont payés, qui les paye ?, etc." S’en suit un décryptage collectif du vocabulaire spécifique utilisé dans le milieu culturel. Tous ces termes sont décortiqués et expliqués : espace public, création, résidence d’artistes, diffusion, expérimentation publique, label, etc.

Les enfants sont très réceptifs et commencent à très bien comprendre les missions du Fourneau et l’importance de ce type de lieu. Ils discernent la différence entre aide à la création et diffusion de spectacles sur le territoire. L’explication va même jusqu’au détail des financements, des contrats de cession, etc. !

La visite du lieu se termine par le visionnage d’une vidéo retraçant l’édition 2019 du festival Les Rias. Un bel outil pour faire entrevoir aux enfants les coulisses d’un festival d’arts de rue et la diversité des esthétiques proposées par les artistes.

Ça pulse aux Capucins

Après un pique-nique zéro déchet au Fourneau, la joyeuse troupe s’active pour être à l’heure à l’expérimentation publique de la compagnie Kiaï qui a lieu à 13h03 ce jour-même aux Ateliers des Capucins. Avant d’assister à ce spectacle en cours de création, Lucie, attachée à la médiation au Fourneau, a chargé chaque élève d’une mission importante : "en quelques mots, expliquez pourquoi vous avez aimé ou non l’expérimentation. (...) C’est très important pour la compagnie car les retours du public permettent de savoir ce qui fonctionne ou pas, de garder ou non telle ou telle séquence dans la version finale du spectacle. Votre regard d’enfant compte réellement pour eux, je leur transmettrai vos retours après le spectacle."

Quand le spectacle commence, l’attention est à son comble. Entre saut et ressaut, les enfants s’échangent regards et sourires complices. "C’est stylé, (...) ça a l’air trop dur, (...) mais comment il fait pour se disloquer comme ça lui ?"

Débriefing avec Cyrille, metteur-en-piste et créateur de la compagnie Kiaï.

Une belle journée de découverte du secteur des arts de la rue et de l’espace public pour les élèves de Kerbernard qui poursuivront leur aventure avec le Groupe ToNNe et le projet J’habite ici : de Brest à Arctic Bay, de la Bretagne au Nunavut, dès le mois de mai 2020.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |