Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Résidence au Lycée de Caulnes > Bienvenue dans le cercle des monstres anonymes

Résidence au Lycée de Caulnes

Bienvenue dans le cercle des monstres anonymes

Faire connaissance

Contribution publique

Une action de médiation artistique nécessite de se connaitre, se reconnaître pour pouvoir engager une collaboration.

Au départ : Nous échangeons avec André Layus porteur du projet pour la compagnie Version 14 depuis avril 2016.
A partir de la proposition des artistes, nous devons mesurer son écho, sur les plans pédagogique, éducatif. Cela résonne t-il pour l’établissement ?

D’emblée, l’objet du projet : la quête du monstre, nous semble un sujet pertinent. Un monde en transition, une métamorphose. Face à la nécessité de questionner les vérités, une tentation ; repli, isolement, fermeture.

Derrière le monstre, le trésor.

Nous choisissons de partager cette aventure avec l’idée que l’expérimentation sensible et intellectuelle du monstre peut être un levier pour nos jeunes à mieux entrevoir une forme de lumière, vers la tolérance, l’ouverture à soi et aux autres.

Une structure culturelle : Juin 2016, un premier contact avec le Fourneau nourri nos intentions premières et donne au projet une dimension culturelle.

Nous travaillerons sur un double triptyque :

  1. Trois temps de résidence sur l’année scolaire 2016 / 2017.
  2. Trois champs d’action :
    1. Stimuler les rencontres entre les artistes et les publics
    2. Rencontrer les œuvres et les enjeux de la diffusion sur les territoires
    3. Connaitre un langage artistique par la pratique et la médiation

Prêts ? :

De septembre à novembre chaque partie se démène pour réunir les conditions matérielles et financières nécessaires.
C’est un temps d’échange où chacun explicite sa place, ses compétences, ses limites. Ce dialogue est une étape fondamentale.
En novembre, nous confirmons notre collaboration. Un soutien de la DRAC et de la DRAAF nous permet de faire aboutir notre intention.

C’est parti ! : 5 Janvier premières rencontres !

Rencontre des enseignants.
Quel est l’origine du projet ? Que proposons-nous de conduire avec la classe de 2nd ? Comment faire écho dans les cours ? Le but de cette étape vise l’intégration dans l’action pédagogique.
André Layus raconte la genèse du projet. Alice Lang précise le rôle de la structure culturelle "Le Fourneau". Erwan Bariou, enseignant porteur du projet donne les éléments de calendrier et tisse des liens avec les programmes.

Rencontre des élèves.
Cette rencontre nous plonge dans le vif du sujet. André Layus embarque tout le groupe sur la scène de l’amphithéâtre du lycée. Échauffement, déplacements, posture ; petit à petit des éléments de langage sont placés. Peur, Monstruosité, André invite les apprenants à choisir un personnage qui n’aime rien ni personne. Les jeunes se prêtent au jeu, discrets, amusés, intéressés, impliqués.
Dans un second temps nous leur proposons de poser des questions sur post-it. Cela fuse : C’est quoi l’œil de polyphème ? Pourquoi les montres ? Qu’allons-nous faire ensemble ? C’est quoi le Fourneau ? On va faire du théâtre ? Pourquoi des boîtes ? C’est quoi l’art de rue ?...

La semaine suivante, nous accueillons la compagnie Version 14 en résidence.
Jeudi 12 et vendredi 13 janvier seront des temps forts consacrés à la médiation.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |