Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Résidence au Lycée de Caulnes > Première escale au Fourneau pour les 1ère STAV du lycée de Caulnes

Résidence au Lycée de Caulnes

Première escale au Fourneau pour les 1ère STAV du lycée de Caulnes

jeudi 11 octobre 2018

Contribution publique

Reportage d’Erwan Bariou, professeur d’éducation socio-culturelle au lycée agricole de Caulnes

C’est lancé. Nous vivons aujourd’hui notre première rencontre avec l’équipe du Fourneau !

7h00 : Nous sommes sur le quai de gare. La journée commence mal. Le train est annulé - grain de sable !
Perturbation du groupe, sms en boucles - panique à bord. Annulation de la journée ?! Certainement pas ! Prendre le train ce 11 octobre c’est une aventure en soi, une première expérience pour beaucoup.
 
Nous décidons d’attendre le prochain train : retards - négociations pour la réutilisation des billets sur TGV.
Dans le train, enfin installés comme rois et reines, nous progressons dans les techniques d’enquêtes : formulation d’hypothèses - techniques d’entretien ; que cherchons-nous à savoir finalement ?
Que savons-nous des arts de la rue ? Ces gens sont-ils des professionnels, des bénévoles ? Pourquoi des Centres Nationaux ? Qui les financent ? C’est quoi finalement le rôle des artistes ?
Nous arrivons à Brest à 11h au lieu de 9h20, mais enthousiastes !
 
Dans le regard des élèves, je le vois, c’est le choc. Le lieu, sa charge, son histoire les prend. Tout de suite le contact se fait avec Lucie et Alice.
 
Les élèves sont répartis par domaines et passent dans différents bureaux. Les membres de l’équipe du Fourneau sont disponibles, la rencontre se fait. Je constate que ce sont des univers entiers qui s’ouvrent pour les élèves.
Ils sont disponibles, intéressés, curieux, heureux d’être là et semblent vivre cette aventure comme un grain de sable dans leur parcours de formation. Le pas de côté des arts de la rue dans l’espace public prend tout son sens.

Les élèves recueillent les paroles de l’équipe du Fourneau toute la matinée.

L’après-midi nous nous retrouvons en cercle pour faire le point sur ce qui est retenu par la classe. Surprise ! Les élèves mettent énormément de valeur aux rencontres du matin. Ils ont capté beaucoup de choses et cela résonne humainement sur la place de la création artistique dans la société.
Périne de la compagnie Les Arts Oseurs est présente - la parole des élèves la touche.

Périne Faivre, autrice, comédienne et metteuse en scène de la compagnie rencontre les élèves.

Ce qui se passe après sort de ce que l’on attend conventionnellement d’une séance pédagogique. L’art de la rencontre est sans doute inscrit dans les gênes et les murs du Fourneau. Cela ne se raconte pas, cela se vit, se ressent se partage dans l’instant suspendu.

Une photo de groupe pour immortaliser cette journée au Fourneau

16h, nous reprenons le train. Les élèves sont moulus, mais heureux d’avoir vécu cette première expérience.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |