Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Mercredi 30 août 2017 > La folie des hommes !

Mercredi 30 août 2017

La folie des hommes !

Démocratie et défense de la nature !

Reportage officiel

Aujourd’hui c’est jour de pluie ! Restons optimistes, cela va nettoyer les sols et rabaisser la température ambiante !
Je me glisse dans l’ambiance de l’espace Benoite Groult.

Un groupe de personnalités se fait expliquer le fonctionnement du Festival par les co-directeurs. Ils déambulent dans les différents espaces consacrés à la gestion de notre évènement.

Je m’éclipse pour me retrouver à Clohars-Carnoët afin de suivre le Cirque Démocratique de Belgique. Le spectacle est ponctué de votes du public (obligatoires comme en Belgique). En effet chaque spectateur doit brandir un carton de couleur rouge au verso et jaune au recto (ou inversement !) pour décider de la forme et du contenu de ce qu’ils regardent.

Mon esprit est embrumé. Est-ce vraiment un reflet de la réalité de la vie des hommes ? Est-ce cela ce qu’ils appellent la démocratie ?
Cupidité, compromission, concupiscence, nos trois compères belges utilisent toutes les techniques pour influencer le vote des spectateurs afin d’arriver à leurs fins. Les spectateurs se laissent duper ! Ils ont besoin de sensationnel, de « saignant », ils veulent pousser l’artiste dans ses limites, se faire peur pour enfin rire de l’autre !

Alors ils « choisissent » de faire danser un artiste en chaussures de ski

ou obligent un autre à sauter d’une échelle de 4 mètres dans un bassin de trente centimètres d’eau !

Les hommes sont fous !
Alors Jean Louis Barrault avait-il raison en disant que la dictature, c’est « ferme ta gueule » ; la démocratie, c’est « cause toujours » ?

Dubitative, je poursuis mon voyage au pays des Rias…

Je m’assois devant le spectacle de la compagnie Five Foot Fingers qui interprète « Jungle five ». Ils le disent eux-mêmes : Un décor très décoratif, du cirque mais pas que, de la danse traditionnelle, de la pédagogie ludique et acrobatique mais surtout beaucoup d’humour !

Ils nous jouent une extravagante épopée façon Bob Morane, lorgnant du côté de Cecil B. DeMille et de … Guy Marchand. Avec de l’action, des cascades, de l’humour et de l’amour…
Histoire de sauver l’humanité.
Mais de quelle façon ! Vaste programme !


En rentrant au PC du festival, je constate sur les panneaux d’affichage qu’un des directeurs semble avoir des problèmes avec son chauffeur !

Votez rouge pour virer le chauffeur. Votez jaune pour virer le directeur !

Pas de nouvelles de notre ami Mick ? Prépare-t-il de nouvelles stratégies pour réussir sa mission ?

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |