Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Les Rias > Mercredi 30 août 2017 > Portrait : Guillaume, chef signaleur.

Mercredi 30 août 2017

Portrait : Guillaume, chef signaleur.

Dans les coulisses des Rias

Reportage officiel

Qu’est ce qu’un signaleur ? C’est le premier visage que vous rencontrez en arrivant dans chacune des villes du pays de Quimperlé. Derrière les lunettes de soleil et le gilet jaune, c’est avant tout un regard bienveillant, un sourire, un conseil. Ces personnes sont présentes pour accueillir le public en amont des espaces de spectacles, afin de les guider le long de la route banalisée jusqu’à leur place de parking. Maillons essentiels de la chaîne, les signaleurs sont une centaine répartie sur le territoire.

Cette année pendant la semaine du festival, Guillaume, 27 ans, est chef d’équipe signaleur.

Lors de l’édition 2016, Guillaume était embauché pour la première fois en tant que signaleur. Cette année, il souhaitait s’investir plus dans l’organisation et s’est proposé en tant que chef d’équipe. C’est ainsi qu’il gère cette semaine une équipe d’une dizaine de personnes par site où il est affecté (Riec-sur-Belon, Quimperlé et Arzano). Les chefs d’équipes, au nombre de quatre, ont suivi en amont une formation théorique de trois jours auprès de Philippe Cuvelette, directeur général de la technique et de la sécurité. L’ensemble de l’équipe s’est ensuite retrouvé dimanche 27 août pour les derniers préparatifs.

Au début de chaque journée, Guillaume arrive en avance sur le site et retrouve le responsable du PC Sécurité qui lui est en lien avec toutes les équipes de sécurité (pompiers, secouristes, gendarmeries, etc). La première mission est de s’assurer que tous les panneaux relatifs aux conditions exceptionnelles de circulation ont été mis en place et qu’aucun véhicule ne se trouve dans le dispositif de sécurité. Ensuite, il accueille sur le parking son équipe de signaleurs une heure avant l’arrivée du public.
Briefing des différentes missions, prises de postes, et les premières voitures arrivent déjà. Guillaume est aux aguets pour appréhender les flux de voitures, essentiellement avant et après chaque spectacle, pour donner les directives à son équipe.

Pour lui, le festival des Rias ressemble à une toile d’araignée tissée sur le territoire de Quimperlé Communauté. Chacun fabrique son fil entre les villes, guidé par les différents moments artistiques. Au cœur de ce tissage culturel, les signaleurs accompagnent le public dans la transition entre le réel de leur quotidien jusqu’aux instants chimériques des spectacles proposés sur le territoire.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |