Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > La Marche des Capucins > Alexandra Goinvic révèle le paysage des Capucins avec les habitants

La Marche des Capucins

Alexandra Goinvic révèle le paysage des Capucins avec les habitants

Ateliers "Paysage et topographie des Capucins"

Reportage officiel

Vendredi 22 et samedi 23 novembre, 50 personnes ont exploré le quartier des Capucins à la recherche de ses "textures". Durant ces 2 jours, Alexandra Goinvic, artiste-designer diplômée de l’école européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB), a accompagné 4 groupes dans une ambiance chaleureuse malgré le froid et les averses.

Parmi les participants, une vingtaine de jeunes lycéens de Dupuy de Lôme à Brest ont participé avec enthousiasme à l’atelier proposé par Alexandra. En petits groupes de 4 ou 5, les élèves en filière Bois et Géomètre, Topographe ont arpenté le plateau des Capucins équipés de pastels gras et d’une feuille grand format de papier kraft. L’objectif : révéler les textures et matières du paysage urbain en transposant sur le papier des empreintes glanées dans le quartier.

Un groupe de lycéens se prête au jeu et révèle la texture du sol de l’Esplanade de la Fraternité des Capucins.

Murs, sols, empreintes dans le béton, vitres, marquages au sol, etc. Les jeunes passent au crible le quartier et dévoilent un nombre impressionnant de matières. Après 1 heure d’exploration et de recueil de textures, chaque groupe a réalisé son oeuvre collective. Les lycéens retrouvent Alexandra au Centre de Mobilité International (CMI) où l’artiste a aménagé un espace pour l’atelier.

Tour à tour, chaque groupe raconte son oeuvre, expliquant par la même occasion le parcours qu’il a réalisé dans la ZAC. Les jeunes en profitent pour expliquer à leurs enseingant·e·s et camarades ce que représentent les différentes textures calquées sur le papier. Certaines se distinguent facilement, d’autres, plus complexes à discerner, se révèlent très surprenantes.

Après avoir expérimenté l’exploration collective, Alexandra propose à chaque lycéen de sélectionner sa texture favorite parmi celles recueillies et de la reproduire sur un petit format. Chaque jeune apposera ensuite sa décalcomanie sur un cadre en bois afin de mettre en valeur ce petit fragment des Capucins qu’il rapportera en souvenir à la maison.

Petits formats de textures recueillies sur le plateau des Capucins.

Atelier mise en cadre au CMI

L’après-midi même et la journée du samedi, les ateliers se succèdent avec des habitants volontaires. En groupe, entre ami·e·s, en famille ou en solitaire, des personnes de tous les âges se prêtent avec ravissement aux jeux proposés par Alexandra. Les grands aidant les plus jeunes à rechercher des textures, les petits aidant les plus âgés à porter un autre regard sur les espaces traversés.


La rue de Saint-Malo fait partie du parcours de tous les groupes bien qu’elle se situe hors de la zone à explorer... Mais comment se refuser d’y passer !

Chacun·e espère retrouver ces textures sur les futurs mobiliers qui se dresseront sur les espaces publics des Capucins dans quelques mois. En effet, cet atelier Paysage et topographie porté par La Fabrique citoyenne et poétique des Capucins est un des quatre proposés par Le Fourneau, Passerelle et les ManufActeurs durant les mois de novembre et décembre 2019.
S’ensuivront des phases de réflexion, de vote, de conception, puis de chantier collectif, qui amèneront en juin 2020 à la livraison de ces futurs mobiliers qui restent à imaginer !

Chaque proposition d’atelier est portée par un ou plusieurs artistes et participe aux premiers temps de réflexion et de pratique artistique menés avec les habitants :

- Marion Bonjour et Nicolas Ballais, plasticiens graphiques, emmènent les habitants à la rencontre de la typographie par le prise de la gravure sur plâtre
- Elise Hallab, plasticienne, explore les couleurs par la fabrication d’encres végétales et la sérigraphie
- Enora Grill, designer plasticienne, guide les participants dans la fabrication de manches à air pour révéler la présence du vent, habitant invisible du plateau des Capucins

Ce n’est donc que le début de l’histoire pour l’ensemble des participants qui ont déjà exprimé leur envie de poursuivre l’aventure jusqu’en juin 2020 !

Les participants se rapatrient dans les espaces couverts pour échapper à la pluie battante.


Les participants bravent la pluie pour recueillir des empreintes encore inexplorées.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |