Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > La Marche des Capucins > Rêvons avec la jeunesse des Capucins

La Marche des Capucins

Rêvons avec la jeunesse des Capucins

Table commune #3 - Jeudi 7 décembre 2017

Reportage officiel

C’est maintenant un rituel, pour ne pas dire une tradition, chaque premier jeudi du mois à 12h32, les Ateliers des Capucins accueillent la Table commune de la Fabrique citoyenne et poétique. Jeudi 7 décembre 2017, vingt-cinq personnes étaient au rendez-vous pour échanger ensemble autour du thème : Rêvons avec la jeunesse des Capucins.

Parmi les participants, plusieurs jeunes artistes brestois ont répondu à l’appel, mais aussi des animateurs et des responsables de structures des quartiers voisins soutenant des projets portés par la jeunesse locale. Quelques voisins du quartier ont également participé à cette réflexion autour du vivre ensemble aux Capucins.

Sur le modèle de la Table commune #2, la rencontre a débuté par une présentation générale de la Fabrique citoyenne et poétique des Capucins menée avec brio par René Le Bras, embarqué aux côtés de Passerelle et du Fourneau, depuis les prémices du projet. Il a ainsi rappelé à l’assemblée l’objectif de ce nouveau rendez-vous des premiers jeudis du mois avant de passer la parole à Julien Masson, membre du collectif d’architectes et de designers Les ManufActeurs qui a annoncé le démarrage du chantier de fabrication des Jardins de Lecture le 11 décembre 2017.

Les participants se sont ensuite répartis en trois groupes de travail sur le thème de la jeunesse, assis autour du Grand Jeu. Ceux-ci ont été riches en échanges et ont permis des réflexions sur les publics et leur cohabitation en ce lieu singulier.

Plusieurs témoignages ont permis de comprendre en quoi cet espace est devenu si important pour les brestois après à peine un an d’activité. «  Il y a une vraie volonté de se retrouver ici et de créer ensemble (…) Une complémentarité entre les générations s’installe petit à petit  ». En effet, Les Ateliers des Capucins permettent la pratique de nombreuses activités, comme celles des sports de glisse (rollers, skate, etc.), ou encore de la danse, notamment du breakdance. Chaque discipline a réussi à s’approprier un espace dans le respect des autres et dans un esprit de rencontre et de découverte.

Souvent comparée au Centquatre à Paris, l’ancienne cité interdite aujourd’hui ouverte à tous est perçue principalement comme un lieu dédié à la culture : "C’est une page blanche qui représente un potentiel gigantesque" témoigne un jeune artiste. "Dans 10 ans, il sera un lieu incontournable pour les cultures urbaines" ajoute un enseignant de breakdance.

Chaque groupe a également fait émerger des idées pour le futur, un des groupes s’est ainsi demandé pourquoi ne pas faire de ce lieu un espace de création permanent ?
Un autre groupe a imaginé un espace de graff qui serait repeint en blanc tous les mois, afin d’établir une zone de libre expression perpétuelle. Les participants ont également imaginé des espaces dédiés à des commerces éphémères : « C’est une vraie vitrine pour les commerçants locaux ».

Un autre groupe suggère la mise en place d’un système d’appels à projets permettant de financer de petites actions ponctuelles d’associations ou d’artistes.

Autant de propositions qui révèlent que Les Ateliers des Capucins ne laissent personne indifférent. Ils éveillent l’imaginaire et inspirent de nombreuses idées à chaque nouvelle Table commune.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46 | Fax. 02 98 46 42 03

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |