Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > La Marche des Capucins > Les échanges sur les rêves des Capucins se poursuivent

La Marche des Capucins

Les échanges sur les rêves des Capucins se poursuivent

A l’occasion de la Table commune #6, jeudi 1er mars 2018

Reportage officiel

Jeudi 1er mars 2018 à 12h32, quatorze valeureux bretons ont bravé la neige pour se rassembler sous le passage des Arpètes et échanger autour du thème : Essaimons les rêves des Capucins. Après avoir visité la ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) lors de la Table commune #5, les participants se sont cette fois assis autour du Grand Jeu, mis en accès libre le matin même, pour débattre autour des espaces de la ZAC et des connexions qui pourraient être mises en place avec les différents quartiers de la ville de Brest.

Le groupe s’est exprimé sur la manière dont a été rénové cette ancienne friche industrielle. A l’inverse des friches berlinoises ou même nantaises, investies d’abord par des habitants puis par conséquent, réhabilitées par les collectivités ; la rénovation des Capucins a été lancée par la ville, puis offerte aux habitants. De par son passé, le plateau reflète "l’interdit". De même que les Rives de la Penfeld qui sont en partie situées en territoire militaire. « C’est étonnant de voir que la population s’est appropriée si facilement ce lieu, car le projet vient "du haut" », remarque un habitant.
Chacun s’accorde à dire que la ZAC est devenue un point de convergence dans la ville pour favoriser le vivre ensemble. Le groupe parle de "nouveau centre-ville", chacun entend que la ville de Brest avait un réel besoin d’un espace couvert pour accueillir du public, et que c’est une des raisons principales du succès des Ateliers des Capucins.

Les participants se sont ensuite répartis en deux groupes de travail. Le premier s’est penché sur un plan grand format de la ZAC. L’animatrice a commencé par demander aux participants s’ils avaient observés certains dysfonctionnements en ces lieux qu’ils fréquentent chaque jour. Plusieurs éléments déjà évoqués lors des Tables communes précédentes ont été cités : le besoin de parkings supplémentaires par exemple ou d’aménagements sur la place de la Fraternité et la rampe menant vers les Capucins. Cela a naturellement amené le groupe à proposer des idées, "pourquoi ne pas laisser en libre accès un pot d’incroyables comestibles sur la place ?" "Il serait utile de jalonner le quartier d’une signalisation qui mène vers les sites remarquables du coin comme les remparts de Quéliverzan. Une signalétique par thématiques pourrait être imaginée (sport, patrimoine, espace vert, etc.), matérialisé par des rosaces dessinées sur le sol par exemple, elles indiqueraient les distances en temps à parcourir."

Le deuxième groupe a travaillé sur un plan plus large de la ville de Brest, indiquant notamment les équipements culturels de la ville rayonnant autour des Capucins. « Il faut connecter les Capucins avec le reste de la ville de Brest, les Rives de la Penfeld par exemple, la population ne sait même pas que c’est ouvert, beaucoup de personnes se demandent s’ils ont le droit d’y entrer. (…) Je pense qu’il serait intéressant de mettre en place des aménagements facilitant les accès aux sites, notamment aux piétons et aux vélos, pourquoi pas une signalétique spécifique qui permette d’ouvrir des cheminements jusqu’aux Capucins ? »

De plus, les membres du groupe se sont questionnés sur les moyens de faire découvrir les points d’intérêts de la ville à la population. « Il y a des espaces très surprenants à Brest qui sont encore méconnus par la majorité de la population, il y a aussi des œuvres d’art, des graffs par exemple, ou des édifices patrimoniaux, comme la Maison du Corsaire de Kervallon. (…) J’aimerais savoir qu’il existe des choses à voir dans ma ville, on pourrait créer une application qui proposerait des parcours dans la ville à partir des Ateliers, grâce au big data cela pourrait même proposer différents thèmes en fonction des intérêts de l’utilisateur ».

La mise en place d’une signalétique est également évoquée par ce deuxième groupe de travail, en effet, pas besoin d’être adepte des nouvelles technologies, ou de posséder un smartphone pour en profiter. « Cette méthode pourrait ouvrir les portes à plus de monde ».

Les prochains rendez-vous de la Fabrique :

  • Table commune #7, jeudi 5 avril 2018 à 12h32 aux Ateliers des Capucins
  • Inauguration des Jardins de lectures, samedi 28 avril 2018 à 11h11, sur le belvédère Cesaria Evora.

N’hésitez pas à proposer un sujet de thème à aborder lors d’une Table commune, en nous contactant via le site de la Fabrique citoyenne et poétique des Capucins.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |