Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Jumelage collège Val d’Elorn de Sizun > Rencontre du 3ème type à Sizun !

Jumelage collège Val d’Elorn de Sizun

Rencontre du 3ème type à Sizun !

Deux jours de fête intergalactique avec les élèves du Val d’Elorn

Reportage officiel

Samedi 15 juin 2019, la vie du collège du Val d’Elorn a été bouleversée par la venue des extraterrestres à Sizun. Les petits scientifiques de 5ème ne s’étaient pas trompés ! À 16h32, les visiteurs de l’espace étaient bel et bien au rendez-vous...

Vendredi 14 juin au collège, c’est l’effervescence ! Tout le monde prépare l’arrivée des extraterrestres, pancartes d’accueil, soucoupes en papier en arts plastiques, exposition des petits scientifiques, etc. Les ambassadeurs répètent leur discours de bienvenue et les danseuses leur chorégraphie de l’espace.

Les équipes de Qualité Street et du Fourneau travaillent main dans la main avec les élèves mais aussi l’équipe de la médiathèque et la commune de Sizun pour que ce temps fort du samedi 15 juin soit une belle fête, à l’image de l’année passée auprès des artistes.


Préparation des pancartes dans la bonne humeur au CDI.


Point général du vendredi matin sur les missions de chacun. Les élèves écoutent attentivement les consignes.

3 des 4 ambassadeurs désignés par les élèves pour représenter le collège auprès des extraterrestres.

La journée de préparation se termine par une répétition générale avec tous les élèves participant au temps fort. L’ensemble du groupe se rend à la salle Saint-Ildut dans le bourg de Sizun pour y retrouver Bélinda, Chtou et la soucoupe !
Le temps de faire une photo de groupe et c’est parti...


Photo de groupe devant la soucoupe avant la répétition générale.

Sauf que... Aïe... La soucoupe ne démarre pas ! Problème technique ! C’est aussi ça les aléas des arts de la rue.

Bélinda et l’équipe du Fourneau décident de faire le filage sans la soucoupe pendant que Chtou, Clément (régisseur du Fourneau) et Philippe (adjoint à la culture à Sizun) cherchent à résoudre l’énigme de la panne.

La déambulation commence avec la joyeuse troupe. Les élèves repèrent les espaces de jeu, répètent discours et danse d’accueil mais surtout la scène finale.

Ce même soir tout est prêt, mais la soucoupe ne démarre toujours pas et la météo est menaçante pour le lendemain ! Les enfants rentrent chez eux des étoiles plein la tête, bien qu’un peu inquiets. Ils ont hâte de retrouver les artistes le lendemain et de partager ce moment tant attendu avec leur famille. Les parents sont également embarqués dans cette aventure... Leur mission : la préparation des gâteaux de l’espace qui seront vendus à prix libre au profit du foyer du collège.

Belinda, Chtou, Clément et Philippe appellent à la rescousse le professeur de technologie du collège pour comprendre d’où vient la panne. Ensemble, ils découvrent qu’un fusible a sauté... Le problème vient donc d’ailleurs mais peut se résoudre dans l’immédiat. Clément file à la recherche de l’élément manquant. Les artistes de Qualité Street n’ont toujours pas testé la soucoupe. La tension est à son comble !

Samedi 15 juin, 9h du matin : il pleut des cordes à Sizun. Amandine et Lucie, l’équipe de médiation du Fourneau, s’attellent tout de même à installer l’exposition sous le barnum et l’espace restauration avec l’aide précieuse de M. Nicol, le directeur du collège. Pendant ce temps-là, Clément a rejoint Bélinda et Chtou et enfin la soucoupe démarre ! Problème résolu ! Maintenant c’est vers le ciel que les regards sont tournés : les gerbes d’eau continuent de se déverser dans le bourg de Sizun. Tout le monde croise les doigts pour une accalmie vers 16h02.

14h02 : Éric Lagadec rejoint l’équipe. Cet astrophysicien, sensible à l’artistique et ancien élève du collège, a immédiatement répondu à l’invitation de Qualité Street pour participer au temps fort. Afin d’éclairer petits et grands sur les mystères de l’espace, le spécialiste de l’Univers a proposé de réaliser une conférence intitulée Nous sommes tous des poussières d’étoiles à la médiathèque de Sizun. Un voyage dans le temps de plus de 13 milliards d’années, depuis la formation de notre Univers jusqu’à l’apparition de la vie sur Terre. 130 personnes ont assisté à cette conférence grâce à la complicité de Christine Sadaillan, la directrice de la médiathèque, qui a d’ores et déjà programmé une autre conférence de l’astrophysicien.


Éric Lagadec éclaire le public sur la naissance de l’univers. Nous sommes tous des poussière d’étoiles.

15h02 : le timing est parfait, les échanges se poursuivent dans la médiathèque tandis que le soleil pointe le bout de son nez à l’extérieur. Parents et élèves commencent à arriver avec des gâteaux de toutes les formes et toutes les couleurs ! La technique est au point, la fête peut démarrer !


Les petits scientifiques sont prêts à accueillir le public.


L’espace restauration est géré par les élèves. Ils s’amusent à demander aux amateurs de gâteaux de chanter une chanson ou de réciter un poème en échange des friandises. Une belle tranche de rigolade !

Le public se rassemble autour de M. Nicol, Philippe Braem et Caroline Raffin, directrice du Fourneau. C’est en trio qu’ils racontent au public l’odyssée intersidérale menée par la compagnie Qualité Street avec les élèves au cours de l’année.
M. Nicol témoigne : "Durant leurs recherches en physique sur les exoplanètes, des élèves de 5ème du collège ont envoyé des messages dans l’espace et ont récemment intercepté un signal. Après de longues heures de travail, les collégiens pensent avoir déchiffré ce message intergalactique : RDV 15/06 - 16h02 - Lat : 48.4 - Long : -4.0833 - GALACTIC. Persuadés que cette missive annonçait la venue des extraterrestres, ils n’ont pas hésité à en informer la municipalité. La Mairie a pris l’information très au sérieux et a lancé un appel à la population : rendez-vous au collège du Val d’Elorn samedi 15 juin 2019 à 16h02 pour accueillir ces êtres venus de l’espace. Nous y sommes enfin ! Les élèves vont donc nous guider vers le point de rendez-vous, en espérant qu’ils ne se soient pas trompés !"


Les petits scientifiques guident le public vers le point de rendez-vous : le parvis de l’église de Sizun.


Le public attend impatiemment la venue des êtres de l’espace.

Le temps semble suspendu à l’arrivée de la soucoupe qui s’avance à la rencontre de l’assemblée dans un bruit étrange. L’engin glisse au-dessus du sol, il s’approche, pivote sur lui-même. Il paraît exister en tant que tel avec ses hublots lumineux en guise d’yeux et ses deux réacteurs qui s’apparentent à deux bras levés vers le ciel. Après la stupeur générale, les réactions du public commencent à se faire entendre. "C’est la soucoupe, rapprochons-nous !"


Une tête bleue aux cheveux étranges apparaît derrière une trappe au-dessus du vaisseau, puis se cache précipitamment, comme effrayée par autant de regards fixés sur elle.

La soucoupe redécolle pour se poser un peu plus loin sur la place de la Mairie. Ce sont alors deux énormes créatures qui descendent du vaisseau. Bien que difforme, leur corps tentaculaire est d’un bleu magnifique, électrisant. Le groupe reste bouche-bée face à ces visiteurs étranges. Des enfants s’émerveillent, d’autres prennent peur, mais dans l’assistance, personne ne peut lâcher les deux extraterrestres des yeux.


Un groupe de motards croise la route des deux visiteurs qui curieux vont à leur rencontre.


Une petite fille court après la soucoupe pour offrir sa peluche licorne aux extraterrestres.

La soucoupe poursuit sa déambulation jusqu’au collège du Val d’Elorn. Huit élèves de 5ème réalisent alors une danse de bienvenue face aux deux créatures perchées sur leur soucoupe. Un beau cadeau qui reflète la bienveillance qui s’est instaurée au fur et à mesure de la rencontre.


Danse d’accueil des extraterrestres par les élèves de 5ème du collège lors du temps fort.

Après ce moment magique, ce sont les ambassadeurs désignés par le collège en tant que grands scientifiques qui prennent la parole pour accueillir les êtres de l’espace. Les trois humains ont des difficultés à se mettre d’accord sur lequel d’entre eux est le plus légitime pour tenir ce discours. Ils s’accordent sur un "Bienvenue sur la planète Terre" qu’ils prononcent en chœur, puis offrent un rosier en guise d’amitié envers les visiteurs.


Une petite fille ouvre sa main à un des extraterrestres. Ils échangent un regard, presque complice.

Les deux créatures offrent à leur tour une plante venue de l’espace aux trois spécialistes. L’émotion est palpable, l’instant fraternel. L’un de ces deux merveilleux personnages dépose délicatement une marque dans la main de chaque enfant présent. Ceux-ci se sont mystérieusement rassemblés autour de la soucoupe. Dans un élan collectif, ils se tournent doucement vers le public paumes levées et marquées d’une étoile bleue. La connexion est faite. Les deux extraterrestres ont réalisé leur mission. Ils s’envolent alors vers ciel, laissant derrière eux un message de paix : Nous sommes tous des poussières d’étoiles.


Les danseuses de 5ème disent au revoir à leur manière aux visiteurs de l’espace.

Malgré les difficultés qui ont constellé la préparation de ce temps fort, la fête fût céleste et une chose est sûre, à Sizun, on n’est pas prêt d’oublier cette année cosmique.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |