Accueil
 
Accueil
Facebook Facebook RSS

> Les reportages > Actions culturelles > Jumelage collège Val d’Elorn de Sizun > Extra-théâtre à Sizun !

Jumelage collège Val d’Elorn de Sizun

Extra-théâtre à Sizun !

Ateliers de pratique avec les classes de 6ème

Reportage officiel

Lundi 17 et mardi 18 décembre 2018, les plus jeunes du collège ont poursuivi leur travail d’écriture autour de la création Galactic avec la compagnie Qualité Street.

C’est au sein de la salle Saint-Ildut, généreusement mise à disposition par la commune de Sizun, que les élèves de 6ème ont eu l’occasion d’imaginer les dialogues que pourrait induire une rencontre entre un habitant de Sizun et un extraterrestre, en prenant pour référence les types d’aliens qu’ils avaient conçus au mois de novembre, lors des premiers ateliers d’écriture avec la compagnie. Avec l’aide de Bélinda, ils ont inventé des petites scénettes en prenant le point de vue de l’extraterrestre ou de l’humain qui seront des sources d’inspiration pour préparer le temps fort de fin d’année.

Les jeunes imaginent une rencontre avec un extraterrestre dans le bourg de Sizun.

Mais avant de se mettre en scène, faut-il déjà commencer par un atelier d’initiation au théâtre ! C’est en demi-groupe que les classes ont débuté l’échauffement avec Gildas, alias Chtou, metteur en scène et comédien de la compagnie. « Au théâtre, l’instrument de travail, c’est le corps tout entier, c’est pourquoi, c’est important de se préparer, physiquement mais aussi mentalement. »

En cercle, les élèves font tourner leurs mains, leurs pieds, leur bassin, puis font des mouvements dans tous les sens sur les instructions de Chtou.

Une belle manière de se dégourdir le corps et de préparer son esprit à être... ridicule, ou plutôt dans l’inconfort du quotidien. « Pour le moment, nous sommes à 2 sur l’échelle du ridicule, mais vous allez voir, nous allons monter très haut ! ». Les commentaires de Gildas à chaque nouvel exercice font rire les élèves qui se prennent facilement au jeu.

Tenter de faire bouger ses narines ou un seul sourcil sont les défis que les élèves tentent de relever. "Il faut juste trouver le bon muscle !"

Une fois le corps et les voix chauffés, les muscles du visage détendus, voici venu le temps de l’écoute. Écouter l’autre, l’environnement, s’écouter aussi, sa respiration, ses mots, ses silences. Pour aider les élèves à prendre conscience des sons et de leur résonance dans l’espace, Gildas a prévu un petit jeu. Il choisit deux volontaires, bande leurs yeux et au "top" ils doivent se retrouver ; le premier qui touche l’autre a gagné. Un exercice simple, mais terriblement efficace car si chaque élève développe sa propre technique pour arriver à ses fins, il prête surtout l’oreille aux moindres mouvements de son camarade pour l’identifier dans la pièce.

Ce temps d’apprentissage se poursuit par un exercice tout aussi instructif et d’autant plus rigolo. Tour à tour, les collégiens sont invités à aller derrière le pendrillon rouge pour recevoir une instruction de Chtou. Joie, colère, tristesse ou zénitude, les ados tentent un à un de faire deviner à leur copains de classe quelles émotions ils sont en train de jouer. Au fur et à mesure de l’exercice, Gildas leur donne des astuces : « pour conquérir le public, n’hésitez pas à vous mettre en état émotionnel avant même de sortir du rideau, ainsi il pourra immédiatement capter votre état et le partager avec vous. Si vous devez interpréter une personne qui éclate de rire par exemple, n’attendez pas d’être sur scène, arrivez toutes dents dehors directement. Cela aura plus d’impact. (…) Prenez votre temps, regardez parfois les spectateurs dans les yeux (…) utilisez ce qui vous entoure pour transmettre votre émotion. »

Autant de petites ficelles qui ont aidé les collégiens à travailler en équipe lors de l’exercice suivant. À quatre, alignés sur des chaises faisant face à leurs camarades, ils ont pour nouvelle mission de graduer une émotion. Cet exercice, loin d’être simple, a été très réussi par plusieurs groupes !

Un travail d’équipe pour graduer le rire bien mené par ce quatuor.

Tous ces exercices ont offert aux élèves et à la compagnie de beaux éclats de rire et qui sait, peut-être même créé quelques vocations artistiques chez les élèves de 6ème. La suite, en mars 2019 pour de nouveaux ateliers théâtre avec Qualité Street, et cette fois, les collégiens auront l’occasion de s’essayer au jeu d’acteur, en interprétant les scénettes des rencontres humains-extraterrestres imaginées en cette jolie fin d’année.

Diaporama

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le Fourneau

Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace public en Bretagne

11 Quai de la Douane

29200 Brest

Tél. 02 98 46 19 46

www.lefourneau.com


Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP |